Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vietnam (3): Marathon à Ninh Binh

4 Septembre 2013

C'est en compagnie de Maïté et Manue que nous poursuivons notre voyage.

A la descente du bateau, notre cher Tiger nous dégote un taxi qui nous déposera au bus qui lui-même nous conduira jusqu'à Ninh Binh.

A peine arrivées à l'arrêt, on jette nos sacs dans un bus. "Eh h waiiit....." Ils ont pas wait du tout, on nous dit "yes yes", on monte....Ouf c'est le bon. On s' installe pépère, on se met "à l'aise" pour les 3h30 de trajet. On a même préparé à l'avance les billets. 70000dongs chacune nous avait annoncé la réceptionniste de l'hôtel.

Et là, monsieur Bouledogue (je viens d'être inspirée en repensant à sa tête!) Nous demande 150000 soit le double du vrai prix.

150000 dongs! it's the price!!!

150000 dongs! it's the price!!!

Le bouledogue ne mord pas, mais le bouledogue ne démord pas non plus.

Féroce bête! Vu qu'on n'a pas très envie de se faire jeter dehors, on est obligé de le payer. Je me console en me disant qu'il aura plus de croquette ce soir...

Je passe peut-être pour la méchante mais le mec a été insupportable, méprisant... je ne fais que lui renvoyer le bâton...

Le trajet commençait mal. Et se poursuivit d'ailleurs sur la même lancée.

Nous pensons que le chauffeur faisait parti du "gang klaxon". Klaxon de compèt en plus! Pas le klaxon juste "tutuut". Nooon. Il avait le klaxon "tulululututututuuuuuu". Et comment vous dire...il a dû klaxonner environ 3h22 sur les 3h30 de route. Oooh qu'il est gentil de nous avoir laissé 8minutes de silence......... ah mais NON. J'avais oublié qu'il avait mis la musique techno puissance 29 (sur 30) dans le bus. Les basses c'est bien: à court terme et pour danser. Pas coincées dans un bus.

Pas grave, allez on se détend. Chaque minute qui passe nous rapproche un peu plus de l'arrivée :-)

On profite du paysage. Enfin...quand le bouledogue ne se décide pas à venir fermer notre rideau. On rouvre le rideau. 20minutes plus tard, bouledogue revient à la charge. L'animal est tenace. Mais nous aussi!

Petite perle (précieuse) du voyage: notre adorable vieille voisine qui m'a expliqué en vietnamien que je devais absolument arrêter de gratter mes boutons de moustique.(ça fait 2 mois que Margaux, telle une mère m'ordonne d'arrêter de gratter mes piqures...trop d'autorité :-p). Un coup de baume du tigre et ouf la démangeaison s' apaise. La dame m'a même réétalé le baume. Trooop chouuuuu. Voilà, on ne fait pas de généralité. Certains viets sont trop gentils!

Les 3h30 ont quand même fini par s' écouler et nous voici arrivées :-)

Mardi 27 aout: c'est parti pour le marathon de Ninh Binh. En lice:4 françaises.

La journée démarre tôt par une ballade en pirogue. (Échauffement!).

Tam Coc river

Tam Coc river

Vietnam (3): Marathon à Ninh Binh
on en prend pleins les yeux!

on en prend pleins les yeux!

ils pagaient avec les pieds!

ils pagaient avec les pieds!

Vietnam (3): Marathon à Ninh Binh
Vietnam (3): Marathon à Ninh Binh
Vietnam (3): Marathon à Ninh Binh
Vietnam (3): Marathon à Ninh Binh
Vietnam (3): Marathon à Ninh Binh

Pas de temps à perdre, notre taxi nous récupère et hop go go go à la pagode.

Ça grimpe un peu. Enfin pas mal. Mais ça va encore.

silence absolu. Zeeeennnnnnnn!

silence absolu. Zeeeennnnnnnn!

Vietnam (3): Marathon à Ninh Binh

On ressort de là, détendues.

Le soleil est très trés présent. Mais pour le moment on gère.

Étape suivante: un temple en haut d'une montagne. On approche des midi. Perso, j'aurais bien cassé la croûte mais la majorité a décidé que ce serait après le temple.

Go!

On paye 30000dongs. On marche tranquille! C'est beau!!

Bouddha, de l'eau, de l'ombre... nice!

Bouddha, de l'eau, de l'ombre... nice!

Et là tout à coup, surgit devant nous...

...un monstre!

...un monstre!

450 marches. 450!

Nan mais sérieux!

Quel est le mec qui s' ennuyait tellement un jour qu'il a eu la brillante idée pour passer le temps, d'aller construire son temple et son dragon en haut de 450marches???

Il est 12h30, le soleil est au zénith. On est des filles fortes. (Dire qu'on a payé! Je pense plutôt qu'ils auraient dû EUX nous donner de l'argent pour qu'on monte^^). On se lance à l'assaut des 450 marches.

La technique: zapper son corps et toute sensation. Pas de chaleur, pas de douleur, pas d'essoufflement. Votre tête ne pense qu'à une chose: ne rien faire ressentir à votre corps. Le corps, quant à lui, se doit d'être autonome. Un pied devant l'autre et on ne réfléchit pas!!! (snif snif, tout ça est bien loin de mon métier adoré^^).

Vietnam (3): Marathon à Ninh Binh

2heures plus tard (nan je déconne, on est des filles sportives et endurantes qui avons le goût de l'effort). Environ 20-25 minutes plus tard, nous sommes au sooooooooooommeeeeeeeeet!!!! Oh ny god, ça valait la peine!

un terrain tout plat et des énormes roches sorties de nul part. Ninh Binh est nommé "la Baie d'Halong terrestre".

un terrain tout plat et des énormes roches sorties de nul part. Ninh Binh est nommé "la Baie d'Halong terrestre".

Vietnam (3): Marathon à Ninh Binh

Là-haut, la vue est magnifique. En plus, un léger souffle de vent arrive sur nous. Pile parfait. On se commande des bières...blague! Eh oh on est dans un temple à 450 marches au dessus du sol, il ne faut pas rêver non plus!^^

Petite sieste parmi les potes de Bouddhas.

Bien reposées et rafraichies, on attaque la descente. Pas si facile que ça, mais on est des grandes sportives en plein marathon donc on gère.

après la pause repas, Margaux se fait des potes. "-oooh ils sont trooop miiiignooons -margaux non ne les touche pas". trop d'autorité sur ma pote :-p

après la pause repas, Margaux se fait des potes. "-oooh ils sont trooop miiiignooons -margaux non ne les touche pas". trop d'autorité sur ma pote :-p

Ré-energisées, les 4 françaises reprennent la course.

Au programme, une magnifique pagode. La plus grande d'Asie nous apprennent le Routard et le Lonely. La plus récente aussi. Puisque cela fait seulement 10ans qu'elle est ouverte au public. Mais ni le routard ni le lonely ne précisent qu'elle est encore en construction^^

Pour y accéder...soit c'est la voiture automobile, soit pour les pauvres c'est les pieds.

et bien sur...ça grimpe :-)

et bien sur...ça grimpe :-)

On est pauvre mais riche dans nos coeurs. Mouhahahahha.

ambiance hyper zen, petite musique de fond.

ambiance hyper zen, petite musique de fond.

chaque temple est orné plus somptueusement que le précédent. Et de nombreuses personnes viennent prier et se recueillir.

chaque temple est orné plus somptueusement que le précédent. Et de nombreuses personnes viennent prier et se recueillir.

Vietnam (3): Marathon à Ninh Binh
j'ai peu de certitudes dans la vie, mais il y en a bien une qui tient toujours: quand ça monte. forcément après tu descends!

j'ai peu de certitudes dans la vie, mais il y en a bien une qui tient toujours: quand ça monte. forcément après tu descends!

On termine la journée par la ville d'Hoa Lu, ancienne capitale de quelque part. 2jolis temples à voir. J'avoue que ma tète et mon corps ont un peu décroché à ce moment-là.

Vietnam (3): Marathon à Ninh Binh
Vietnam (3): Marathon à Ninh Binh
et sur la ligne d'arrivée...3+1(merci de compter la photoreporter) :-)

et sur la ligne d'arrivée...3+1(merci de compter la photoreporter) :-)

Vietnam (3): Marathon à Ninh Binh
Vietnam (3): Marathon à Ninh Binh
des yacks, un coucher de soleil. Moment parfait pour tout le monde.

des yacks, un coucher de soleil. Moment parfait pour tout le monde.

tout effort mérite réconfort. Vendeuse de pomelos.

tout effort mérite réconfort. Vendeuse de pomelos.

La journée marathon s' achève. L'important c'est de participer. L'important c'est aussi d'en sortir vivante. Et c'est fait.

Un dernier diner partagé à 4 avant que Maïté et Manue ne prennent leur train direction Hoi An.

un phô, des noodles

un phô, des noodles

Margaux et moi restons encore 1 journée à Ninh Binh. Journée repos après la course. L'après-midi, on a cherché un parc dont nous avait parlé le receptionniste. Plusieurs hypothèses: soit on n'a rien compris, soit on ne sait pas lire une carte, soit le parc a été détruit (oui je sais que cette hypothèse est peu probable), soit le monsieur a inventé un parc. Bref, dans tous les cas, on n'a pas trouvé. On a atterri dans le quartier chic de Ninh Binh, grands hôtels, immenses maisons...

Vietnam (3): Marathon à Ninh Binh

Et après une bien bonne assiette de riz, l'heure de rejoindre l'arrêt du car a sonné.

après 1h30 d'attente assises toute seule sur le trottoir, notre bus est enfin arrivé :-)

après 1h30 d'attente assises toute seule sur le trottoir, notre bus est enfin arrivé :-)

Direcrion Hué.

Affaire à suivre :-)

On vous embrasse!

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

vachounette 06/09/2013 19:21

Je suis toujours autant admirative pour l'humour rédactionnel de notre journaliste touristique préférée !! C'est très gentil de nous faire partager ce fantastique périple au travers de toutes ces belles photos et aventures!!d'autant plus que vous devez être crevées après vos excursions!!!
Alors en attendant le prochain numéro ;bonne continuation
Gros bisous
Vachounette

Debo 05/09/2013 15:07

Les 450 marches ça doit être fait pour mettre les gens dans l'état parfait de zenitude (fatigue) avant l'entrée dans le temple...
Je pense que devant toutes ces marches ma première pensée aurait été " vous êtes sures que vous voulez pas manger avant, après on fait une sieste et après on voit...il est pas mal aussi vu d'ici!" ^^
Bonne continuation!

Mima 05/09/2013 10:03

A peine le temps de sortir d'un rêve et déjà le suivant se profile et envahit l'espace:un vrai ravissement même si ponctué de quelques désagréments!Merci pour le partage,continuez.Bisous,bisous.

Al1 05/09/2013 01:48

PS : C'est quoi la potion magique qui transforme les buffles en yack??

Debo 06/09/2013 13:00

Mince j'ai été démasquée!

Al1 05/09/2013 19:14

Débo, tu fayottes pour qu'elle te garde des champignons hallucinogènes??!!

Debo 05/09/2013 14:57

Ce sont des yacks vietnamiens, une espèce qui ressemble beaucoup au buffle, non?!!

clara 05/09/2013 09:42

Yack/bufle...daddy tu m'ôtes les mots de la bouche ;-)

Al1 05/09/2013 01:44

Un petit moment d'inattention et hop deux articles pour le prix d'un. Bon faut dire que je viens de reprendre le boulot. Ah le plateau de Saclay pensez-y pour votre prochain voyage en terre inconnue^^.
Bon que dire qui ne l'ait pas déjà été.... ben je vois pas. En bref trop beau, trop attirant et comme d'hab trop bien écrit. Finalement le Vietnam tient son rang. Et la morale de la baie de la baie d'Halong : 1) toujours visiter les lieux touristiques, en général ce n'est pas pour rien qu'ils le sont devenus; 2) et sortir des sentiers battus pour découvrir des merveilles moins accessibles dans le calme et la volupté. Mais vous avez l'air de savoir tout ça ;-).
Gros bisoux et continuez à vagabonder par monts et merveilles.

clara 05/09/2013 09:48

Je retiens le conseil daddy! Thanks!!