Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Articles récents

Thaïlande (2): Bangkok

17 Décembre 2013

Sukkhothai-Bangkok: 6h de bus. Température extérieure: environ 30degrés. Température dans le bus: 5 degrés. Ils ont foutu la clim à foonnnnd!!! Et c'est automatique, pas moyen de la régler. Oooh les gars, on se les caille là!!! Nan mais stop, ça ne sert à rien de se plaindre à le/la ladyboy qui s' occupe de nous. Il/elle n'y peut rien.

Après 6h au Pôle Nord, on arrive à Moshi bus station, au nord de Bangkok. De gentils taxis nous attendent à la descente du bus pour nous proposer tout sourire leurs services à des prix...pouvant nourrir toute leur famille pour 3 mois. Non pas qu'on veut pas les aider, mais on les aidera plus tard. Avec les filles, on ira chercher un bus pour nous amener en ville. Bus numéro 3, gratuit!

On arrive à Penpark Place Hotel. 385 baths par tête pour un dortoir de 3 lits. Outchhh

Dés le lendemain on se familiarise avec les stands de bouffe

Thaïlande (2): Bangkok

Bangkok est la ville des taxis multicolores.

Avant de monter dans un taxi, il faut absolument lui demander s' il active son compteur. Tous les taxis en sont équipés mais s'en servir c'est au bon vouloir du chauffeur. Beaucoup de taxis disent qu'ils ne le mettent pas et vous proposent un prix. Soyez sûrs que le prix annoncé est le double voire le triple de ce qu'aurait affiché le compteur. Donc n'hésitez pas, si un taxi dit non pour le compteur, pas grave, partez et vous trouverez de toute façon un autre taxi dans...1minute30 max!

Thaïlande (2): Bangkok

Il me semble que les manifestations dans Bangkok ont été évoquées en france vu le nombre de messages inquiets que j'ai reçus. Rassurez vous, ce ne sont que des manifs comme il y aurait en France à Paris.

les photos ne reflètent pas la realité. il y a bcp plus de monde. Tout le monde achete des colliers, tape-main, bracelets, serre-tete. Tout le monde chante. C'est émouvant de voir tout un peuple se battre pour sa liberté.

les photos ne reflètent pas la realité. il y a bcp plus de monde. Tout le monde achete des colliers, tape-main, bracelets, serre-tete. Tout le monde chante. C'est émouvant de voir tout un peuple se battre pour sa liberté.

Pourquoi il y a des manifs? Attention motif très original...

La femme 1er ministre à la tête du paysn'est autre que la soeur de l'ancien 1er ministre ejecté du pouvoir et en exil au Cambodge ou Laos...

Pour plus d'infos, je vous invite à lire l'article court et complet écrit par Anaïs, copine rencontrée à Chiang Mai début décembre.

Donc comme je vous l'ai dit plus haut, certes il y a des manifs et certains axes sont bloqués. Mais ce n'est pas la guerre civile. On peut continuer à se ballader, manger et visiter Bangkok.

1ere visite: le Palais Royal et le temple Phra Kaeo.

Pour y entrer vous devez vous acquitter de la maudite somme de...500baths (vous entendez le porte-monnaie qui crie à ce moment là...) ET avoir une tenue décente s' il vous plait.

Allez comprendre pourquoi, les shorts au dessus du genoux ne sont pas tolérés tandis que les robes à longueur identiques...oui. Prière de couvrir vos épaules!

Voilà le résultat du relooking gratuit (caution de 200 baths au cas où l'envie de garder ces merveilles vous venait à l'esprit).

Thaïlande (2): Bangkok
Thaïlande (2): Bangkok
Thaïlande (2): Bangkok
le Wat Phra Kaeo renferme " L'Emerald Bouddha". Bon...c'est beau mais...voilà...c'est un bouddha vert quoi. Haha la fille qui désacralise complètement :-/ Nan okay c'est beau, ça vaut le détour et encore plus si on connait la signification. Flemme attitude...

le Wat Phra Kaeo renferme " L'Emerald Bouddha". Bon...c'est beau mais...voilà...c'est un bouddha vert quoi. Haha la fille qui désacralise complètement :-/ Nan okay c'est beau, ça vaut le détour et encore plus si on connait la signification. Flemme attitude...

Pour notre 2eme soirée à Bangkok, notre amie Cristina rencontrée à Tat Lo au Laos nous rejoint à l'hôtel.

On va passer 2jours toutes les 4.

1journée de marche dans la ville et à travers le quartier chinois. Le même que dans le 13eme sauf que là vous etes à Bangkok. 2eme journee où chacune ira bosser pour ses démarches de tickets de bus (Angkor pour Margaux, Koh Tao pour Marion), visa et argent pour la Birmanie pour Cristina.

dans le bateau "orange flat" 15 baths (ils essaient davoir les touristes en leur faisant croire qu'on est obligé de prendre le gros bateau à 40 baths). PHOTO DU BAS: je laisse les filles travailler sur la carte et l'orientation, elles se débrouillent bien mieux sans moi^^

dans le bateau "orange flat" 15 baths (ils essaient davoir les touristes en leur faisant croire qu'on est obligé de prendre le gros bateau à 40 baths). PHOTO DU BAS: je laisse les filles travailler sur la carte et l'orientation, elles se débrouillent bien mieux sans moi^^

Vendredi 15 novembre: Margaux part très tôt pour le Cambodge. Cristina bosse sur ses différentes démarches.

Avec Marion, nous partons visiter 2 temples: Le Wat Arun et le Wat Pho.

mais d'abord, bon petit déjeuner: yaourt muesli/fruits et pancake banana/chocolate (facile de deviner qui a pris quoi^^)

mais d'abord, bon petit déjeuner: yaourt muesli/fruits et pancake banana/chocolate (facile de deviner qui a pris quoi^^)

on prend le bateau drapeau orange (15baths) comme des pros, puis le petit bateau (3baths) qui te fait passer juste de l'autre côté de la rive.

on prend le bateau drapeau orange (15baths) comme des pros, puis le petit bateau (3baths) qui te fait passer juste de l'autre côté de la rive.

Thaïlande (2): Bangkok
Tyler et Bonnie prennent la pose avec... Lucky Bouddha (ou peut-etre Happy Bouddha...)

Tyler et Bonnie prennent la pose avec... Lucky Bouddha (ou peut-etre Happy Bouddha...)

Le Wat Arun est vrailent beau. On peut aussi monter des escaliers (enfin...un mur raide avec qlqs marches parsemées) pour avoir un beau panorama. Bon, maintenant j'en suis sire, les gens qui ont construit ces escaliers n'ont jamais envisagé l'hypothèse de la notion de vertige. Dur de monter...et...impossible de redescendre. c'est malin ça.

Le Wat Arun est vrailent beau. On peut aussi monter des escaliers (enfin...un mur raide avec qlqs marches parsemées) pour avoir un beau panorama. Bon, maintenant j'en suis sire, les gens qui ont construit ces escaliers n'ont jamais envisagé l'hypothèse de la notion de vertige. Dur de monter...et...impossible de redescendre. c'est malin ça.

Remise de mes émotions, on reprend le bateau pour retourner de l'autre côté de la rive. Direction le Wat Pho.

100 baths l'entrée et avec ça vous avez droit à une petite bouteille d'eau. Merci!

100 baths l'entrée et avec ça vous avez droit à une petite bouteille d'eau. Merci!

Thaïlande (2): Bangkok
Thaïlande (2): Bangkok
Thaïlande (2): Bangkok
Thaïlande (2): Bangkok
on termine par le "Reclined Bouddha" long de 40 mètres. On se sent tout petit face à lui. Difficile de le faire tenir sur une seule photo!

on termine par le "Reclined Bouddha" long de 40 mètres. On se sent tout petit face à lui. Difficile de le faire tenir sur une seule photo!

Vendredi soir, Marion part pour Koh Tao en bus de nuit.

Derniere soirée pour Cristina. Son avion pour la Birmanie décolle tôt demain matin.

derniere soiree. bye Cristina, bye notre jolie chambre double. bon séjour en Birmanie!!

derniere soiree. bye Cristina, bye notre jolie chambre double. bon séjour en Birmanie!!

Je resterai encore 2 jours à Bangkok toute seule en attendant que Margaux revienne du Cambodge. On partira ensemble dimanche soir pour Koh Tao rejoindre Marion.

Pendant les 2jours, ne me demandez pas ce que j'ai fait, je ne m'en rappelle pas. Enfin mon porte-monnaie essaie plutôt d'oublier ce que j'ai fait. Le pauvre...il a eu mal....

Bangkok séjour numéro 1 terminé!

Lire la suite

Thaïlande (1): C'est le Nord>> Chiang Rai, Mae Salong, Pai, Chiang Mai et Sukkhothai

17 Décembre 2013

Samedi 2 novembre, 18h, nous quittons Luang Prabang et le Laos à mon grand regret. On y a passé 34 jours et je suis tombée amoureuse de ce pays et de ses habitants.

Pas le temps de larmoyer. Notre bus nous attend. On ne sait pas encore si c'est un bus couchette. La dame nous a juste dit "good bus, good bus"...mouais...

18heures de trajets nous attendent.

A notre grand non-étonnement, ce n'est pas un bus couchette. Les sieges s' inclinent plus ou moins. Et surtout moins que plus pour le siege de Marion, qui s' est assise sur LE siège qui ne s' inclinait pas, mais alors pas du tout. Hmmm sympa les 18 prochaines heures^^

Apres une crevaison de pneu à 2h du matin sur une route deserte, le bus poursuit sa route.

On approche de la frontiere. On nous colle un sticker fait main pour indiquer qu'on a bien payé et tout et tout...

Il est 8h du matin, on est à la frontiere.

Thaïlande (1): C'est le Nord>> Chiang Rai, Mae Salong, Pai, Chiang Mai et Sukkhothai

On patiente au soleil avant d'aller payer notre tampon de sortie (+1$ car on est dimanche) et hop on monte dans une petite barque pour traverser la rivière.

Aurevoir cher Laos...

Bonjour Thaïlande!!!

Depuis le 1er novembre 2013, les français entrant par voie terrestre dans le pays ont droit à un visa gratuit d'UN mois. (Avant ce n'etait que lorsque vous arriviez par avion). On ne nous demande ni photos, ni argent. Le visa est donc un simple tampon. Trop facile, coool!!!

Encore 4heures de routes et nous arriverons à Chiang Rai.

Les paysages ressemblent montagnes pour montagnes et rizières pour rizières au Laos. Allez Clara, pleure pas^^

On arrive à Chian Rai pour le repas du midi. Notre chauffeur nous largue sur un immense parking d'un immense centre commercial. Retour à la civilisation!!!

on voit un macdo, on se jette dessus. ^^ jsuis pas une adepte du macdo en france mais là ca faisait depuis mi aout qu'on n'en avait pas vu...ça fait du bien.

on voit un macdo, on se jette dessus. ^^ jsuis pas une adepte du macdo en france mais là ca faisait depuis mi aout qu'on n'en avait pas vu...ça fait du bien.

L'estomac "bien" rempli, nous partons à la recherche de notre guesthouse. Il nous faut prendre un tuktuk. Au depart il nous dit 60 baths. (1€=40-43 baths). Parfait. Et à l'arrivée il semble avoir eu un trou de mémoire et nous demande bien plus. Et non mon coco, ça marche pas avc nous.

On arrive à EASYHOUSE. Accueil froid et désagreable. Et...on nous met dans une chambre double. "C'est un grand lit double, vous pouvez y dormir à 3". Okay... 170 baths par personne. Pas tres propre. Bref, pas top!

Pas grave.

Le lendemain, on part visiter le Temple Blanc (Wat Rong Khun) à 13kms de Chian Rai. On prend un bus local pour 20 baths si mes souvenirs sont exacts.

Construit dans les années 1990 par Chalermchai Kositpipat en honneur à l'actuel roi de Thaïlande, Rama IX, ce temple se veut être un temple moderne de l'art bouddhique. Construit en chaux et en miroir, il irradie avec le soleil.

ça m'a fait penser à  "la reine des neiges" ou "la reine des glaces" conte de mon enfance

ça m'a fait penser à "la reine des neiges" ou "la reine des glaces" conte de mon enfance

des centaines de mains bordent le pont pri cipal pour acceder au temple. Elles sont synonymes de chance.

des centaines de mains bordent le pont pri cipal pour acceder au temple. Elles sont synonymes de chance.

Thaïlande (1): C'est le Nord>> Chiang Rai, Mae Salong, Pai, Chiang Mai et Sukkhothai

Charmel... (le gars qui a fait construire le temple) souhaitait construire quelque chose de beau, moderne, spirituel et religieux. Il n'est financé par aucun politique, ce qui lui permet d'être entierement libre dans ses choix et decisions.

Le resultat est...grandiose.

Chian Rai n'étant pas la ville la plus intéressante ni agreable, nous partons l'après-midi même pour Mae Salong. 2 bus.

Mae Salong est une petite ville dans les montagnes. On arrive en fin d'aprem et on sent une petite baisse des températures, ce qui nous obligent à mettre un petit pull. (Raconte ta vie... nan mais c'est pour compatir avec ceux qui subissent le froid hivernal en france)

Petite guesthouse dont le nom m'echappe. Mais grande chambre, 1 lit double +1lit simple. Pour...50 baths chacune!

Le lendemain on part faire une petite ballade. Qui ne casse pas 3 pattes à un canard. Mais qui fait faot quand meme gentimment travailler les jambes.

Thaïlande (1): C'est le Nord>> Chiang Rai, Mae Salong, Pai, Chiang Mai et Sukkhothai
dégustation de thé à un view point. délicieux!!!

dégustation de thé à un view point. délicieux!!!

Thaïlande (1): C'est le Nord>> Chiang Rai, Mae Salong, Pai, Chiang Mai et Sukkhothai

Et le lendemain matin, popopopppp vite vite juste apres le petit dejeuner, un bus part pour Pai. Cool on y est dans pas longtemps alors...

Oups on ne nous avait pas précisé qu'on devrait prendre 2 bus locaux + 1 mini van poir y arriver...et que ça nous prendrait la journée^^

sourires dans le 1er bus...

sourires dans le 1er bus...

On a passé 2 jours à Pai. Margaux et Marion sont allées à un ViewPoint tandis que je suis restée dans le petit centre-ville très très agreable. J'ai squatté de longues heures un café-restaurant trop bon avec wifi.

Besoin de reflechir et d'organiser la suite du voyage lorsque Margaux va rentrer en France. Ça peut paraitre simple comme ça mais pas pour moi^^

la Joconde en thailande... Momo n'est jamais loin (private joke, dédicasse à momo^^)

la Joconde en thailande... Momo n'est jamais loin (private joke, dédicasse à momo^^)

Après Pai, on file à Chiang Mai, plus au sud. 4heures de bus local datant surement des années 40. Tellement le chauffeur ne passait jamais les vitesses lorsqu'il accelerait qu'on aurait pensé que le bus allait exploser vu le bruit du moteur. Et puis parfois dans les virages en montée, il était tellement au ralenti qu'on airait pu croire que le bus allait redescendre tout seul.

Allez on ne se plaint pas. Les routes en Thailande sont bien, goudronnées, signalisées et meme parfois éclairées.

On passera 3ours à Chiang Mai à Julie Guesthouse, une guesthouse super sympa dans le sud de la "old city".

Les 3 jours sont bien vite passés. Le temps pour les filles d'aller visiter un parc. Et moi d'aller m'inscrire à l'école de massage pour dans 2 semaines.

lecture et coucher de soleil :-)

lecture et coucher de soleil :-)

Notre dernière étape dans le nord de la Thailande est Sukkothai.

Comment ai-je pu oublier le nom de cette guesthouse où j'ai fait la bourde du siecle en achetant 2 fois le même billet d'avion, sans assurance d'annulation bien sur???? Quelle tête remplie de fromage blanc, c'est pas possible!!!!! B.R.E.F... :-(

Le lendemain matin on part pour la matinée visiter la vieille ville et tous ces temples.

30 baths par personne pour le bus local.

on loue des vélos avant l'entrée dans la vieille ville. L'entrée dans la ville est de 100 baths et il faut rajouter 20 ou 30 baths car on est à vélo.

on loue des vélos avant l'entrée dans la vieille ville. L'entrée dans la ville est de 100 baths et il faut rajouter 20 ou 30 baths car on est à vélo.

Thaïlande (1): C'est le Nord>> Chiang Rai, Mae Salong, Pai, Chiang Mai et Sukkhothai
Thaïlande (1): C'est le Nord>> Chiang Rai, Mae Salong, Pai, Chiang Mai et Sukkhothai
Thaïlande (1): C'est le Nord>> Chiang Rai, Mae Salong, Pai, Chiang Mai et Sukkhothai
Thaïlande (1): C'est le Nord>> Chiang Rai, Mae Salong, Pai, Chiang Mai et Sukkhothai
Thaïlande (1): C'est le Nord>> Chiang Rai, Mae Salong, Pai, Chiang Mai et Sukkhothai

La matinée aura été speed car on doit etre de retour à l'auberge pour prendre le bus de 14h direction...Bangkok!!

On aura donc passé une petite quinzaine de jours dans le nord.

La suite du voyage se passera donc à bangkok.

Lire la suite

Laos (10): Mange, prie, aime à Luang Prabang.

17 Novembre 2013

Tandis que Margaux et Marion continuent la route vers le nord, je suis redescendue à Luang Prabang (LPB pour les intimes).

Et cette petite semaine fut marquée par la rencontre de Jub, jeune moine au Wat Manorom.

Laos (10): Mange, prie, aime à Luang Prabang.

En visitant ce temple, nous avons commencé à discuter puis de fil en aiguille il m'a demandé si j'acceptais de l'aider en anglais.

Ayant un niveau d'anglais ma foi fort peu élevé, j'ai un peu hésité. Finalement, j'ai accepté car... il était moins bon que moi. J'aurais éventuellement 2 ou 3 choses à lui apprendre.

Clara, english teacher, hmm hmm!

Clara, english teacher, hmm hmm!

Jub est vraiment très sympa. Il me propose de revenir le soir au moment de la prière, ce que j'accepte immédiatement.

Laos (10): Mange, prie, aime à Luang Prabang.

La prière dure d'une demi heure à 1h. Il s' agit de chants.

Je m'installe au fond de la salle et j'observe.

La prière n'est pas obligatoire. Les moines vont et viennent à leur guise.Certains ont leur telephone portable et prennent des photos. Les plus jeunes (âgés de 10ans) ne récitent pas encore les textes. Ils écoutent...et discutent entre eux...et s' affalent les uns aux autres. Ils sont debout depuis 4h du matin, ils ont mangé à 7h et 11h puis plus rien. Il est 17h30, je comprends qu'ils soient fatigués!

Jub (qui a entre 15 et 20ans, je n'ai pas reussi à savoir ) est très investi, il s' installe toujours tout devant et ne bouge plus.

Du dimanche au samedi 1er novembre j'irai chaque matin pendant 1 à 2h donner un cours d'anglais et discuter de la vie, de tout de rien avec Jub et ses copains les moins intimidés par une fille et blanche en plus de ça.

Ils partagent à 4 une chambre qui ressemble beaucoup à une chambre d'ado "classique". Sur les murs, des photos de jolies femmes, de couples qui s' embrassent, des mots d'amour (écrit par leur soins^^). Et oui, l'amour, les relaions hommes-femmes ça les travaille!! Il n'y a ni télé ni ordi. Mais ils ont quasi 1 portable chacun. Il y a une petite radio.

Après le cours, je me ballade en ville, dolce vita :-)

Laos (10): Mange, prie, aime à Luang Prabang.
Laos (10): Mange, prie, aime à Luang Prabang.
je depense mon argent en boucle d'oreille bouddha, nan mais lol^^

je depense mon argent en boucle d'oreille bouddha, nan mais lol^^

16h30 installation du night market dans la rue principale. Certains font un petit somme avant le "rush"

16h30 installation du night market dans la rue principale. Certains font un petit somme avant le "rush"

Passer une semaine dans une ville permet de s' y installer. On prend rapidement ses habitudes.

Notamment pour les sandwichs absolument délicieux. Et les fruits shake.

Des dames très commerçantes et très souriantes. Elle te rajoute toujours 2 ou 3 bananes avec ton sandwich "fake nutella-banane". ou bien la dame des shakes te verse un 2eme gobelet pour finir son melange. Des petits pas grand choses qui te donnent envie de revenor hez elles et pas hez la voisine.  Oui pace qu'elles ne sont pas toutes seules. La rue est remplie de stand de sandwich et de shake. La concurrence est rude.

Des dames très commerçantes et très souriantes. Elle te rajoute toujours 2 ou 3 bananes avec ton sandwich "fake nutella-banane". ou bien la dame des shakes te verse un 2eme gobelet pour finir son melange. Des petits pas grand choses qui te donnent envie de revenor hez elles et pas hez la voisine. Oui pace qu'elles ne sont pas toutes seules. La rue est remplie de stand de sandwich et de shake. La concurrence est rude.

Un matin, j'ai recroisé la famille Ducolombier revenue eux aussi de leur expédition dans le nord. On se retrouvera le soir au night market pour partager le diner. 2 succulents poissons. Un délice. Une explosion de saveur en bouche^^ vraiment trop bon!!

HAUT: les poissons. BAS: les supers sandwichs avec du bon pain, poulet, avocat, tomate, concombre et...vache qui rit en guise de fromage haha.

HAUT: les poissons. BAS: les supers sandwichs avec du bon pain, poulet, avocat, tomate, concombre et...vache qui rit en guise de fromage haha.

LPB est une ville de taille moyenne mais finalement on y retrouve très facilement les voyageurs rencontrés aux étapes précédentes.

Qui n'ai je pas recroisé? Sofyen! (Rencontré à Tha Kaek, revu à Phonsavan). Mais...mais...c'est pas un peu fini de me suivre?? Haha!

Super soirée en compagnie d'une Argentine et d'un Léton en couple. Loin de la horde de touriste^^

Les journées se sont suivies et plus ou moins ressemblées. Un peu de routine, comme ça fait du bien^^

Laos (10): Mange, prie, aime à Luang Prabang.
snif de pas l'avoir achetée, mais vraiment hors budget :-/

snif de pas l'avoir achetée, mais vraiment hors budget :-/

Laos (10): Mange, prie, aime à Luang Prabang.
tous les jours, Jub me faisait un cadeau: bouteille d'eau (^^) peinture, bracelets.

tous les jours, Jub me faisait un cadeau: bouteille d'eau (^^) peinture, bracelets.

Les filles sont revenues dans la nuit de jeudi à vendredi après avoir parcouru 300 kms en...11h dans un bus minable.

Marion n'est pas revenue très en forme de leur trek avec des pustules sur les mollets :-/

Elle finira emmenée à l'hopital par la très gentille gérante de la guesthouse RATTANA. Resultat: allergie à une piqure de sangsue:-( antibio!

Bas: jambe de marion au retour de l'hopital. Elle avait ça sur les 2 mollets! HAUT: Marion essayant de retirer de l'argent sans se souvenir de son code de carte bleue.

Bas: jambe de marion au retour de l'hopital. Elle avait ça sur les 2 mollets! HAUT: Marion essayant de retirer de l'argent sans se souvenir de son code de carte bleue.

mon bras qui cicatrise de jour en jour.

mon bras qui cicatrise de jour en jour.

vebdredi 1er novembre, dernier coucher de soleil à LPB

vebdredi 1er novembre, dernier coucher de soleil à LPB

fruit shake tellement mais tellement bon!!!

fruit shake tellement mais tellement bon!!!

Laos (10): Mange, prie, aime à Luang Prabang.

Samedi 2 novembre au soir, Après 34jours au Laos, nous quittons le pays. Non sans une pointe de (groosse) tristesse.

Sacré mois d'octobre passé ici!

Emerveillement, euphorie, aventure, larme, douleur, peur, re emerveillement, sérénité, zenitude, introspection. Que d'émotions en 1 mois!!!

Le laos est un petit bijou pas encore trop dénaturé par le tourisme. Sa lenteur en fait un monde à part. Ses paysages surprennent et vous prennent aux tripes. W H A O U W!

Il passe dans mon top 3 !!!

Envie d'y retourner!

bye bye my friend

bye bye my friend

Jub très fier devant "son" Bouddha. Il quitte le temple dans 1an. il m'a dit qu'il aimerait devenir medecin.

Jub très fier devant "son" Bouddha. Il quitte le temple dans 1an. il m'a dit qu'il aimerait devenir medecin.

Direction la Thailande pour la suite du voyage.

Snif le Laos :-(

Lire la suite

Laos (9): A la découverte du nord du pays

16 Novembre 2013

Nous rejoignons Nong Khiaw en 4h30 de minivan au cours desquelles nous n'avons pas eu peur de mourir toutes les 2minutes. Ni nous ni les crapauds qui faisaient le trajet dans le coffre juste derrière nous. C'est cool qu'ils aient pas eu des envie de sauter.

Nous arrivons dans une région avec de hautes falaises karstyques. On se sent toutes petites.

Le village est relativement (tres tres) petit. Nous trouvons donc une guesthouse rapidement.

Bambou Guesthouse. Une petite chambre qui donne sur le pont et la rivière.

Laos (9): A la découverte du nord du pays
Laos (9): A la découverte du nord du pays

Margaux et Marion ont grimpé au point de vue. Et sont rentrées à la nuit tombée pour pouvoir admirer le coucher de soleil tout là-haut. Je n'ai pas les photos sous la main mais elles seront dans un prochain article.

Le lendemain matin, on part prendre le bateau pour aller dans un autre village à 1h3d'ici.

Direction Muan Ngoi Neua.

sur la photo du haut au 1er plan: nos chambres

sur la photo du haut au 1er plan: nos chambres

Prendre sa douche dans la rivière

Prendre sa douche dans la rivière

Laos (9): A la découverte du nord du pays

Aloune Guesthouse. Une chambre indiv + 1chambre double donnant toutes les 2 sur la rivière = 60000kips=6e.(on se ruine, on se ruine).

Après avoir mangé un bout (1h d'attente pour des noodles ou du riz), on part marcher dans le coin.

Il y a un view point. Allez hop on grimpe.

moi qui n'ai pas vu celui de la veille, je trouve le point de vue tres bien. Les filles sont moins enthousiastes en comparant à celui qu'elles

moi qui n'ai pas vu celui de la veille, je trouve le point de vue tres bien. Les filles sont moins enthousiastes en comparant à celui qu'elles

ciel de fin de journée à Muong Ngoi Neua

ciel de fin de journée à Muong Ngoi Neua

Le soir, nous retrouvons la famille Ducolombier (!!) pour partager un diner.

Nous sommes donc 8. On attendra exactement...2h20 pour etre servis!

Les gérants des restos au laos manquent CRUELLEMENT d'organisation. Plutot que d'amener l'entrée de la table 1 puis l'entree de la table 2 puis le plat de la table 1 puis le plat de la table 2...ils font TOUTE la commande d'une table puis 2h apres passent à la table d'après...

Laos (9): A la découverte du nord du pays

Le lendemain matin, nous partons en ballade à la journée avec Evelyne et Christine 2 amies en vacances au laos.

Au programme: marche, pluie, marche, rizières, marche, soleil, marche, paysages à couper le souffle, marche... Resultat: une journée inoubliable.

Le groupe + Georges le chien qui nous a suivies/guidées toute la journée. Il nous a abandonnées après la pause au grand desespiir de Margaux. Vous pouvez lui envoyer vos mouchoirs...^^

Le groupe + Georges le chien qui nous a suivies/guidées toute la journée. Il nous a abandonnées après la pause au grand desespiir de Margaux. Vous pouvez lui envoyer vos mouchoirs...^^

Pose les pieds dans l'eau. Traversée de rivière.

Pose les pieds dans l'eau. Traversée de rivière.

Pose photo dans la rizière. Pose photo dans la rivière.

Pose photo dans la rizière. Pose photo dans la rivière.

Laos (9): A la découverte du nord du pays
Laos (9): A la découverte du nord du pays
pause repas dans un petit village typique reculé de tout!

pause repas dans un petit village typique reculé de tout!

les enfants du village. en haut à droite: le petit garçon de 3/4ans joue avec le gros couteau, et c'est normal!

les enfants du village. en haut à droite: le petit garçon de 3/4ans joue avec le gros couteau, et c'est normal!

Fabrication du chapeau que Christine va acheter une dizaine de minutes plus tard, le temps qu'il soit terminé.

Fabrication du chapeau que Christine va acheter une dizaine de minutes plus tard, le temps qu'il soit terminé.

Photo souvenir. "L'artisan, le chapeau et l'acheteuse". Souvenir Authentique!!!

Photo souvenir. "L'artisan, le chapeau et l'acheteuse". Souvenir Authentique!!!

Après notre pause au village, nous avons voulu atteindre un second village indiqué dans le guide. Alors on a marché, enfin...grimpé, grimpé, grimpé, grimpé, encore grimpé. En fait, ça ne s' arrétait jamais. On a ptetre grimpé pendant 1h30 sans rien atteindre!  Pas sure que les photos montrent exactement cette pu**** de montée qui ne s' arrétait jamais. On a fini par faire demi-tour sans rien avoir vu :-/

Après notre pause au village, nous avons voulu atteindre un second village indiqué dans le guide. Alors on a marché, enfin...grimpé, grimpé, grimpé, grimpé, encore grimpé. En fait, ça ne s' arrétait jamais. On a ptetre grimpé pendant 1h30 sans rien atteindre! Pas sure que les photos montrent exactement cette pu**** de montée qui ne s' arrétait jamais. On a fini par faire demi-tour sans rien avoir vu :-/

la descente n'est pas tellement plus reposante. Outch comment ça tire dans les cuisses et les mollets!!! Mental de winner pour tenir haha^^

la descente n'est pas tellement plus reposante. Outch comment ça tire dans les cuisses et les mollets!!! Mental de winner pour tenir haha^^

tout le monde essaye le chapeau. Et voici la seule vache qui a accepté^^

tout le monde essaye le chapeau. Et voici la seule vache qui a accepté^^

Superbe journée.

Comme d'habitude depuis 3 semaines, le Laos nous a encore envoyé du rêve, de l'émerveillement, de l'époustouflement (petit doute sur l'existence de ce mot!).

Etre au milieu de toutes ces rizières,c'est se sentir tout petit face à la nature.

Les mots me manquent pour décrire la magie de ces paysages. On a essayé de graver un maximum d'images en tête pour ne rien oublier.

Le lendemain, Margaux et Marion prendront le bateau pour continuer vers le nord.

Quant à moi, je redescends sur Luang Prabang. La "Wild Life" ça me va 2 ou 3 jours. Plus?...hmm je deviens de mauvaise humeur^^ (le 1er qui m'inscrit à Koh Lanta, je lui fais manger des scarabés et tarantules sur les routes montagneuses des pays les plus reculés de la planète...).

Je ferai un article avec les photos des filles sur leur expédition au nord.

A++ !

Lire la suite

Laos (8): Luang Prabang

10 Novembre 2013

Vendredi 18 octobre nous quittons Phonsavan en minibus pour nous rendre à Luang Prabang, 2eme ville du Laos.

Pour changer, le trajet (8h) ne fut pas de tout repos.

Point positif: on n'était pas serré comme des sardines.

2eme point positif: la route était goudronnée.

(Ben alors, de quoi elle va encore se plaindre...)

Je vous la fais en rapide: route de montagne=maxis virages + chauffeur genre chauffard= les montagnes russes en option dans votre trajet.

Nan, franchement je nous trouve vraiment très cons en France à pas doubler dans un virage. Ici, ils savent mettre du piment dans les activités chiantes de la vie quotidienne...

Monsieur Chauffard a donc roulé à 80km/h dans les routes sinueuses et n'hésitait pas à doubler, visibilité OU NON d'ailleurs.

Aprés avoir cru mourir 273 fois, le mini van rempli de touristes francais s' est rebélé.

"Oooh lapin, tu vas te détendre de la pédale d'accélérateur. Nous on est en vacances. L'objectif étant d'atteindre Luang Prabang, on préfère y arriver tard que jamais. On a bien compris qu'ici la notion de danger ne vous traversait pas l'esprit. Et que mourir c'était pas grave puisque ya la réincarnation et tout...et que même si on finit tétraplégique vous n'y voyez pas de problème puisque c'est notre karma qui se venge... mais maintenant, stop, tu arrêtes de faire ton kéké et tu nous déposes en vie à LPB!" >> tout ceci dans un laotien fluide et sans faute BIEN EVIDEMMENT. Bon, okay, la peur et la colère nous ont légèrement fait écorcher qlqs mots mais le principal des idées est passé, on n'en a pas douté une seconde.

Je ne vous fait pas de suspens quant à notre arrivée en vie et entières à LPB.

Nous découvrons alors une charmante petite ville. Taille humaine. Mélant les aspects pratiques d'une ville touristique et le charme d'une ville laotienne.

Dans 2jours, il y a le grand festival de l'eau et des lumières. Plusieures raisons: pour célébrer la fin de la saison des moussons. Pour divertir les serpents du fleuves...

chaque maison prépare une pirogue en bambou décorée avec des feuilles (de riz?). Certains ont terminé que d'autres n'en sont qu'à la charpente^^

chaque maison prépare une pirogue en bambou décorée avec des feuilles (de riz?). Certains ont terminé que d'autres n'en sont qu'à la charpente^^

Le soir, nous rencontrons au buffet du nightmarket une famille française: Philippe Frederique et leurs 3 enfants Aurore 15ans, Florent 13ans et Simon 10ans. Ils font un tour du monde d'un an en famille!

Pour la journée du dimanche, on loue un taxi-tuktuk pour faire un tour à la journée.

1) Village typique. Des femmes tissent, préparent les pelotes...

Ça donne des boutiques de tissus tous les 2 mètres.

Laos (8): Luang Prabang
essayages, négociation des prix... Margaux et Marion ont fait le bonheur des vendeuses ;-)

essayages, négociation des prix... Margaux et Marion ont fait le bonheur des vendeuses ;-)

Magnifique petite laotienne dans la position classique en Asie.

Magnifique petite laotienne dans la position classique en Asie.

2 bonnes heires plus tard, tuktuk et go à la grotte Pak Ou Cave.

il faut prendre un bateau pour atteindre les 2 grottes.

il faut prendre un bateau pour atteindre les 2 grottes.

grotte qui s' est révélée un peu...nulle et inintéressante. Et puis, ya la blinde de touristes. on n'avait plus l'habitude!

grotte qui s' est révélée un peu...nulle et inintéressante. Et puis, ya la blinde de touristes. on n'avait plus l'habitude!

Nous recroisons le club des 5 (la famille Ducolombier). C'est l'anniversaire de Simon ajd. Il fête ses 10ans sur le dos d'un éléphant et en sautant dans une magnifique cascade... pas mal l'anniversaire ;-)

Bon c'est pas tout, mais on a de la route nous aussi pour aller à la cascade Kuang Si.

l'apres-midi est déja bien entamée. on va d'abord casser la croute. On a la dalle mais soyons patiente... Marion et Margaux dont le point de leur fievre acheteuse de la matinee.

l'apres-midi est déja bien entamée. on va d'abord casser la croute. On a la dalle mais soyons patiente... Marion et Margaux dont le point de leur fievre acheteuse de la matinee.

Margaux et Marion gardent le sourire avec leur 20aine de tissus... et moi je finis par m'endormir en attendant le plat...

Margaux et Marion gardent le sourire avec leur 20aine de tissus... et moi je finis par m'endormir en attendant le plat...

Plus ou moins rassasiées, on se lance à la découverte du lieu "Kuang Si Waterfall".

à l'entrée du parc se trouve une réserve d'ours. On en voit 5 ou 6. ils sont sauvés des braconniers, recueillis, nourris, élevés, choyés.....Margaux est aux anges...

à l'entrée du parc se trouve une réserve d'ours. On en voit 5 ou 6. ils sont sauvés des braconniers, recueillis, nourris, élevés, choyés.....Margaux est aux anges...

Et enfin on arrive aux cascades.

Il s' agit donc d'un enchainement de bassins. L'eau est bleue turquoise et limpide.

Laos (8): Luang Prabang
Laos (8): Luang Prabang
Laos (8): Luang Prabang
Tyler et Bonnie ont rencontré de la famille

Tyler et Bonnie ont rencontré de la famille

Nous avons passé route la fin d'apres-midi ici.

Baignades. L'eau était fort fraiche mais ça revigore comme on dit!

Le parc fermait à 17h30. On est sortie à 18h15 les dernières ni vues ni connues.

Vite vite, retour à LPB pour la fête.

les rues, les temples sont illuminés de centaines de bougies collées au sol. Stand de vente de fleurs d'offrandes aux moines et aux bouddhas.

les rues, les temples sont illuminés de centaines de bougies collées au sol. Stand de vente de fleurs d'offrandes aux moines et aux bouddhas.

distance de sécurité: 1metre... mais les moines viennent spontanément vers nous. Celui-ci a même suggéré la photo. et bien avec plaisir jeune homme

distance de sécurité: 1metre... mais les moines viennent spontanément vers nous. Celui-ci a même suggéré la photo. et bien avec plaisir jeune homme

Les rues sont bondées.

Les Laotiens lancent des lampions illuminés d'une bougie dans le ciel. Certains s' envolent parfaitement, d'autres prennent feu au décollage et redescendent en cendres et les derniers partent s' échouer dans les arbres. Le spectacle est grandiose. On ressent l'ambiance festive et l'unité d'un peuple soudé dans ses traditions.

Pour clore la soirée, il y a la mise l'eau des 10 plus belles pirogues.

en musique. chaque pirogue est descendue par son équipe jusqu'au fleuve. grosse ambiance.

en musique. chaque pirogue est descendue par son équipe jusqu'au fleuve. grosse ambiance.

Très sympa d'avoir pu voir cette fête!

Le lendemain les filles partent souffrir à vélo jusqu'à une super cascade tandis que je vais à l'hôpital me faire enlever mes fils.

Après plusieures files d'attente mais jamais la bonne, je finis par y arriver. Le médecin ne parle pas un mot d'anglais. Mais on s' en sort. Je paye...2euros pour le materiel utilisé et les soins...et je peux enfin dire que "la parenthése bras ouvert est close" ha ha ha. Allez, dans 1 semaine je remonte sur une moto. Haha, blague.

(Petite parenthese pour repondre à certaines questions: la radio avait couté environ 35euros, les soins et matos+ medicaments= 3,50e. 1e50 de bandes et compresses supplementaires. 16e50 de reparation de moto. Et 2e pour retirer les fils.).

Petite photo pour terminer le chapitre 1 à LPB

Margaux tente le portage à l'africaine...échec. En bas: vendeuse de sandwich. le pain est succulent! l'avocat et le poulet aussi!!! delicieux. que ça fait du bien de manver autre chose que du riz^^

Margaux tente le portage à l'africaine...échec. En bas: vendeuse de sandwich. le pain est succulent! l'avocat et le poulet aussi!!! delicieux. que ça fait du bien de manver autre chose que du riz^^

La suite au prochain épisode.

Byye

Lire la suite

Laos (7): Phonsavan, la Plaine des Jarres

8 Novembre 2013

On quitte Konglor le 16 octobre. JOYEUX ANNIVERSAIRE MARGAUX! 25ans ça se fête!!! Un paquet de chewingum (luxe luxe luxe, ça va te la pète pas^^ ) + 2 paquets de biscuits hummm. A partir d'aujourdhui, à nous 3 on a 126 ans, ça en jette, non?!! (je pense que de me droguer la nuit ne me réussit pas...! Délire total sur l'addition de nos âges) on a 76ans. Ça envoie du lourd quand mème^^

Nous souhaitons nous rendre beaucoup plus au nord. Il nous faudra prendre 2 bus mais on est pas encore trop sure de l'endroit où l'on chopera le second.

En fait, le 1er bus qu'on prend va jusqu'à Vientiane. Nous, dans l'ideal, i faudrait qu'on descende à mi-chemin pour prendre un autre bus qui irait à Phonsavan.

Le chauffeur passe un coup de fil en route (oui, non, la notion de téléphone au volant, ici c'est plutôt du genre libre) pour savoir si on peut croiser le bus qui monte.

Reponse négative. Zut. On doit aller jusqu'à Vientiane pour prendre un bus de nuit. Tant pis.

Et 10minutes après cette explication, on entend "bus phonsavan". En fait, finalement, on l'a croisé le fameux bus qui monte à Phonsavan.

Changement de bus.

Mini-van pour la seconde partie du trajet.

On nous demande une sacré somme (100000kip=10e). Donc on essaye de négocier mais surtout on vérifie qu'on est dans le bon bus. Le mec rigole quand on lui dit "Phonsavan". Oups. Soit il comprend pas un mot, soit il comprend qu'on n'est pas du tout dans le bon bus. C'est mort, on paye pas si on est pas sure de là où on arrivera! Marion demande si qqn dans le mini-van parle anglais. Nobody! Shit.

On a réussi à passer le prix à 80000K. Mais tjs pas certaines d'être dans le bon bus.

Non on paye pas tantqu'on est pas sure! Et là, le mini-van se stoppe, l'assistant du chauffeur descend et ouvre le coffre. Oupss, jcrois qu'ils veulent nous faire descendre là...

Miraculeusement, une dame baraguine suffisamment l'anglais pour nous confirmer qu'on va bien à Phonsavan mais qu'on doit payer 80000 ou descendre.

Et ben c'était pas si compliqué que ça rooh. Mais bien sur madame qu'on va payer!

Ouf, cette fois on respire, le trajet peut se poursuivre.

Il pleut pas mal, la route est merdique, en terre et donc défoncée. Je ne savais pas qu'on avait pris l'option "trampoline assis"... outch les fesses, outchh la tête, outchh le bras...

Et puis...notre doux chauffeur s' est embourbé

tout le monde descend du bus pour que les hommes forts (ou pas) "arrangent" la route à coup de babmbou et geos cailloux... Happy birthday Margaux!!

tout le monde descend du bus pour que les hommes forts (ou pas) "arrangent" la route à coup de babmbou et geos cailloux... Happy birthday Margaux!!

Une bonne grosse demi heure plus tard, tous trempés on peut repartir.

A la nuit bien tombée on arrive à Phonsavan. Recherche d'une guesthouse(GH) avec chambre pr 3.

Un gérant d'une des GH nous dit que non il n'a pas de bungalow pour 3. On lui suggère de rajouter un matelas par terre comme on a pas mal fait précédemment. Il nous répond "no, I'm too lazy" ...........

On avait déjà constaté qu'au Laos la notion de travail et d'effort était fort différente que chez nous, mais là...les bras nous en tombent. HAHAHA! Apres un rapide tour des GH voisines, on revient chez lui car il est le moins cher. Kong Keo Guesthouse. On paye 2 chambres pour 70000K.

en haut: la piece commune de la GH. une bombe faisant office de cheminée.

en haut: la piece commune de la GH. une bombe faisant office de cheminée.

Phonsavan est réputé pour sa plaine des Jarres. Et un peu moins pour son lourd passé. En effet, la region a subi des milliers de bombardements pendant la guerre SECRETE menée par les Etats-Unis dans les années 90.

Pendant une dizaine d'année, le Laos a donc gentimment reçu des bombes à fragmentation (? Plus très sure du nom) qui une fois dans le ciel libèrent des centaines de micros-bombes.

Encore aujourd'hui le sol en est infesté. Une organisation anglaise (MAG) fait un énorme travail de déminage et d'information auprès de la population et notamment des enfants qui lorsqu'ils en voient dans un champs les prennent pour des jouets... Fléau de la région.

Les habitants réussisent tout de même à mettre à profit ces horreurs en les réutilisant en objet de la vie quotidienne (pot de fleurs, cheminée, petite table, bijoux souvenirs...)

Voilà pour la minute culturelle!

Nous passerons la soirée au coin du feu après avoir fait un tour au marché pour se restaurer.

Et qui est ce qu'on croise près du feu?? Sofyen! Quitté ya 3 jours à Tha Khaek. Hasard. Enfin, le monde des backpackers est petit finalement.

Le lendemain matin, on booke un tour des 3 sites des Jarres avec le gérant.

Les fortes precipitations de la veille empèchent notre pickup d'atteindre le 1er site (qui en fait est le numero 3).

On n'insiste pas et on va direct au numero 2 puis on ira manger au numero 1

Laos (7): Phonsavan, la Plaine des Jarres
Laos (7): Phonsavan, la Plaine des Jarres

La plaine est en fait tout sauf plate. C'est même bien valloné. Paysages splendides.

Le mystère des Jarres...reste une enigme.

Elles dateraient de ...ya tres lgt (-500av JC si je dis pas de bétises). Elles auraient été sculptées sur place pour faire de l'alcool de riz pour fêter un roi ou une victoire (désolée pour ces approximations mais là ma mémoire me fait vrmt défaut). Mais en gros, ya plusieurs hypothèses. Comme les Dolmens de Carnac. Le mystère perdure...

Laissons le passé de côté. Laissons nous envahir par l'ambiance. Collines à perte de vue. Peu ou pas de touristes donc pas de bruits (sauf le cri strident poussé par la fille au bras en echarpe et qui n'a rien trouvé de mieux que de reglisser...vous pourrez lui dire que son cas est définitivement désespéré...).

La brume se lève doucement. Le soleil fait tranquilement son apparition.

Laos (7): Phonsavan, la Plaine des Jarres

Les 2 sites sont propices à d'agréables marches. Mais restez dans le sentier balisé par la MAG.

attention danger! Ne vous ecartez pas du chemin. Vous ne pourrez pas dire que vous n'étiez pas prévenus!

attention danger! Ne vous ecartez pas du chemin. Vous ne pourrez pas dire que vous n'étiez pas prévenus!

Journée bien sympa qui s' achèvera par un bon diner dans le petit resto local dynamique!

Lendemain matin, nous partons. Mais avant, nous devons régler la note à Kong Keo. On s' était préparées à de longues négoc' pour payer moins cher le toupuisqu'on n'a pas fait tout ce qui était prévu. Mais Kong Keo était tellement défoncé et douloureux (il s' est blessé au pied pendant la nuit) qu'il nous a dit de payer ce qu'on voulait. Parfait. On a payé les 2/3 dutour. Pile ce qu'on s' était dit.

On attend le transfert à la bus station et en route pour LuanPrabang.

Lire la suite

Laos (6): A Konglor, les rizières sont d'or

4 Novembre 2013

3 jours après la mauvaise chute, je me sens un peu mieux (je peux à peu près marcher et mon bras ne me lance plus en continu). Notamment pour supporter une journée de transport pas en 1ère classe, comme vous pouvez maintenant l'imaginer.n

On se casse de la guesthouse sans regret. Ils nous ont encore fait un sale coup (le prix de leur mini van passe de 30000 à 300000 par personne "No I never told you thirty thousand. I told you three hundred thousand, you didn't want to understand". Ben oui bien sur... on a toutes les 3 compris la même chose à différentes reprises. Margaux avait meme ecrit sur son telephone le prix pour être sûre qu'on s' était bien compris. Il avait confirmé. CON-NARD).

Du coup, on passe par le bus local. Beaucoup moins cher mais beaucoup plus long. Et il faudra changer pour finir en gros tuktuk.

Adieu Tha Khaek. Direction Konglor. photo du bas: mes porteuses personnelles de sac de 14kgs. en haut: Margaux siestote dans le tuktuk. Seule photo de moi à 1 bras. Pas cool le tuktuk mais bon, le sourire est presque revenu!

Adieu Tha Khaek. Direction Konglor. photo du bas: mes porteuses personnelles de sac de 14kgs. en haut: Margaux siestote dans le tuktuk. Seule photo de moi à 1 bras. Pas cool le tuktuk mais bon, le sourire est presque revenu!

Direction Konglor qui était l'escale principale de la boucle à moto.

Le village est parfait. Parfait pour que je me repose et recupère dans un cadre agréable. Parfait pour Margaux et Marion qui auront de jolies ballades à faire dans les rizières.

On s' installe à Chantha Guesthouse sur les conseils de Cristina.

Laos (6): A Konglor, les rizières sont d'or

Konglor est un petit village. Une rue principale (et unique) en terre. Quelques guesthouses. 2 restaurants. 2 mini-boutiques.

Mais surtout, un cadre...à couper le souffle.

Jugez plutôt par vous-même.

Laos (6): A Konglor, les rizières sont d'or
des rizières couleur or. Falaises karstiques en fond.

des rizières couleur or. Falaises karstiques en fond.

Margaux et Marion se feront 2 journées de mzrche.

Elles essaieront de suivre un pseudo itinéraire très précis: "à la petite rizière, tournez à droite. Tournez à gauche au grand arbre....".

Elles se sont peut-être un peu égarées parfois, mais sont rentrées chaque soir avant la nuit, ouf.

pendant qu'elles gambadaient, je me suis fait un sticky rice (riz gluant) en tête à tête avec Tyler et Bonnie. Ambiance romantique garantie.

pendant qu'elles gambadaient, je me suis fait un sticky rice (riz gluant) en tête à tête avec Tyler et Bonnie. Ambiance romantique garantie.

La principale attraction de Konglor, c'est sa grotte de 7kilomètres. A parcourir en bateau et à pied.

Excursion à 3.

Laos (6): A Konglor, les rizières sont d'or
les photos ne rendent pas grand chose. Mais en vrai, c'était assez impressionnant. Des stalactites et stalacmites de partout. La nature est la plus forte.

les photos ne rendent pas grand chose. Mais en vrai, c'était assez impressionnant. Des stalactites et stalacmites de partout. La nature est la plus forte.

La grotte fait 7 kms de long. Quelques spots lumineux pour mettre en valeir les stalactites et stalacmites.

Mais pour les portions en bateau, aucun éclairage mis à part les lampes frontales des 2 guides (celui de devant qui eclaire et celui de derriere qui gère le moteur et l'orientation). Le bateau va tout de même assez vite. Ils connaissent chaque pierre, chaque virage par coeur. Heureusement!

Laos (6): A Konglor, les rizières sont d'or

Ici, les enfants vont à l'ecole et en plus après, ils tiennent les restos et magasins avec ou à la olace de leur mère qui bossent dans les rizières. Tout à fait normal de passer commande ànune petite fille de 8ans. Tout à fait classique de payer ses courses à une fillette de 10ans.

Ici, les enfants sont beaucoup moins surprotégés qu'en Europe.

Vision tout à fait normale que de voir une petite fille de 4ans dans la rue portant sa petite soeur d'1an dans les bras...

Les hommes...fument àl'ombre, dorment dans les hamacs, regardent la télé...

Fillettes tenant la boutique familiale.

Fillettes tenant la boutique familiale.

Ces 3 jours ont été parfaits!

Konglor est un véritable joyau.

Mais demain, il faudra déjà repartir.

Notre périple vers le nord du pays continue.

Lire la suite

Laos (5): Tha Khaek, la "loop" loupée

3 Novembre 2013

Nous arrivons à Tha Khaek apres avoir pris 2 bus sans aucun incident (suffisamment rare pour être précisé).

La ville de Tha Khaek en elle-même n'est ni belle ni interessante.

Par contre, elle est le point de départ d'une boucle de 4-5jours à moto avec des escales dans des villages typiques, dans des grottes et cascades. Ça a l'air top!

On est 3 (Margaux Marion et moi) et seule Margaux sait conduire une moto. Pas de probleme, Marion et moi allons apprendre.

Jeudi 10 octobre, on loue 2 motos semi-automatique. Direction la cour de l'école pour le cours.

On tourne pendant 1h, apprenant à accélérer, freiner, faire des virages dans les 2 sens plus ou moins larges. Tout ça sous l'oeil attentif de Margaux qui nous donne de précieux conseils.

Et au bout d'1h on se sent prête. Marion s' installe derrière Margaux, je conduirai la seconde moto.

Grrrr un peu de stress pour sortir de la ville mais tout se passe nickel.

On commence doucement pour que je me fasse la main. Je me répète en boucle les conseils, les manips...

1ere escale, début d'aprem.

des immenses falaises karstyques

des immenses falaises karstyques

On reprend la route. Je me sens très à l'aise, on peut donc accélerer un peu (je vous rassure cela signifie que nous sommes passées de 45kms/h à 75kms/h...)

La route est parfaite, le temps est parfait.

Les paysages sont majestueux.

Des champs verts et dorés à perte de vue.

Les montagnes en fond.

Sensation immense de libertéééé

Je suis hyper à ll'aise mais j'essaye de ne pas prendre la confiance. Je reste vigilante puissance 10!

casque bcp trop grand mais quel kiiiiiiff!!!!!!! pantalon, tshirt manches longues, BIEN. Mais pk au grand pk mes manches sont relevées???...

casque bcp trop grand mais quel kiiiiiiff!!!!!!! pantalon, tshirt manches longues, BIEN. Mais pk au grand pk mes manches sont relevées???...

On quitte la ligne droite pour entamer de larges virages.

Concentration à 200%. Je me repete en boucle les manips à effectuer et l'emplacement de chaque élément.

Pas mal de virages passés avec succès. Je suis fière de moi.

Et puis...il y eut LE virage.....

Je suis entrée dedans trop vite pour qu'une novice comme moi puisse conserver la maitrise du véhicule. Je perds le controle. Allez Clara, freine, pied droit, pied droit, pied droiiiiit...!!!!!

Oh tiens un fossé rocailleux juste en face de toi. Ce serait horrible d'y atterir... C'en fut trop pour moi... envahie par la panique j'ai totalement perdu le peu de reflexes que j'avais acquis, j'ai bien regardé là où je ne voulais ABSOLUMENT pas allée.

Et bim, chute dans le fossé.

Certains connaissent déjà la suite de l'histoire.

Margaux est rapidement arrivée en voyant que je n'etais pas sortie du virage. En effet, je suis coincée sous la moto. J'ai eu tellement peur que je ne réalise pas encore où est ce que j'ai mal. Mais la prise de conscience des douleurs arrive finalement bien assez vite.

On teste et observe mon corps de la têt aux pieds. Verdict: impossible de bouger le bras droit et la jambe droite. Le bras pisse le sang parait-il. La moto est bien abimée aussi. On comprend en 1 minute qu'on ne pourra pas repartir... PUT*** DE M**** NAAAAAAAN :'(

Il faut aller à l'hôpital :'(

Nous sommes 3 dans le fossé dont une allongée avc une moto à côté. Vous pensez qu'une voiture se serait arrétée? Non! Apparemment, tous nous regardent avec insistance mais aucun ne fait mine de ralentir. Les filles sont obligées de se mettre en plein milieu de la route pour obliger une voiture à s' arreter! La voiture qui s' arrete appelle les gars de la sécurité de la route. Cool mais c'est un médecin qu'il me faut...

Et là, dans ce "malheur", un "miracle" arrive. Un australien, Stephen, rentre du boulot. Il s' arrête à notre niveau et analyse la situation. Et...il appelle le médecin de sa grosse boîte. Médecin qui s' avère être...français. ALLELUIA!!!

La suite, je vous la fais dans les grandes lignes.

Suspicion de fracture, ambulance de la boite, 1er arrêt à la boite pour des antidouleurs, 2eme arret (1h plus tard pr l'hopital le plus proche...) hôpital de Tha Khaek pour des radios.

Je n''ai jamais autant supplié tous les dieux possibles et imaginables pour faire en sorte que je n'ai pas de fracture du coude. (qui dit fracture dit transfert en urgence en thailande avant la fermeture de la frontiere soit dans...2heures, puis opération à Bangkok, puis sirement...arrêt du voyage prolongé ou définitf...).

Hopital de Tha Khaek: on ne s' occupe pas de vous tant que vous n'avez pas payé. Ensuite, ce sera un ophtalmo qui observera rapidement mon bras. Enfin, il faut que je vous raconte comment il a manipulé mon bras: disons qu'un charcutier aurait attrapé un pied de boeuf avec plus de précaution... "oh j'ai qu'un bras mais je peux quand meme taper fort si tu continues"

Résultat de la radio: PAS DE FRACTURE, ABSOLUMENT AUCUNE! ALLELUIIIIAAAA (BIS).

Je m'en sors donc "simplement" avec un coude ouvert, un bras et une main bien amochés, et une grosse contusion au genou.

Le médecin francais (qui ne voulait pas nous laisser seules à l'hopital) a usé de courtoisie et diplomatie pour que ce soit lui qui me recousent et non un des medecins de l'hopital...

Medecin francais: "-Docteur, vous voulez bien que je la recouse? Ça fait longtemps que je n'ai pas fait de sutures.

Medecin Lao: -Oui docteur, allez y, ça va vous entrainer.

Clara: -Oui voilà hein, on va faire comme ça"

Coude refermé, médicaments achetés, malaise pour clore le tout.

C'est bon, il est 22h, on peut rentrer. On n'a rien mangé depuis 11h ce matin. L'emotion passée, c'est qu'on réalise qu'on crève la dalle.

Le medecin francais et l'ambulance de sa boite nous raccompagnent à la guesthouse.

Il est 22h20. On demande à un des gérants si on peut avoir quelque chose à manger, on raconte vaguement ce qui s' est passé. Le mec nous repond "kitchen close, only bred". Meme pas juste un peu de riz??? Ça prend 10minutes quoi. NON? Non! Il voulait nous VENDRE des tranches de pain sans rien avec pour le meme prix qu'un sandwich. Okay, tu es dans le business mec, mais là c'est juste une question d'humanité connard! (Dans cette guesthouse ils etaient vraiment tous tres cons! Ils nous ont fait 3 sales coups, juste pour gagner plus de fric! ! Travelers guesthouse à Tha Khaek, n'y allez SURTOUT pas!!!).

La journée est terminée. On va se coucher le ventre presque vide.

(Je vous passe le details de mes 1eres nuits...).

Le lendemain, Margaux accompagnée d'Adrien, un voyageur de la guesthouse, ira hercher les 2 motos stockées gratuitement par Stephen, l'australien.

Elle amenera ma moto à la reparation.

Les 2jours suivants, tandis que je ne peux pas bouger de cette guesthouse pourrie, les filles iront un peu silloner les alentours.

Laos (5): Tha Khaek, la "loop" loupée
Laos (5): Tha Khaek, la "loop" loupée

Au cours d'une de mes journées coincées a la guesthouse, je rencontre Sofyen un francais qui voyage seul en asie pour 6 mois. Grâce à lui, ma journée aura ete moins pire que prévue ;-) Merci!!

On attend que je me retablisse un peu pour quitter cette guesthouse pourrie.

Ce sera chose faite 3jours plus tard.

Pour clore cet article, je dois faire qlqs remerciements.

Merci à Margaux et Marion d'avoir tout géré, de la moto aux changements de pansements tous les soirs en passant par les activités de la vie quotidienne comme ouvrir une bouteille d'eau ou un paquet de biscuits ou agrafer/degrafer le soutien-gorge (des trucs cons pour lesquels on se rend compte que 2 bras et 2 mains c'est utile).

Merci à Adrien pour le rapatrielent de la moto.

Merci Sofyen d'avoir eguaillé ma journée

Merci au medecin français de m'avoir entièrement pris en charge du debut à la fin quitte à se faire engueuler ensuite par sa hierarchie.

Merci à la chance, de m'avoir fait tomber dans un endroit avec bcp de passage et non 1kilometre plus loin où nous aurions été seules au monde...

Merci de m'avoir envoyé un médecin français. Merci pour l'absence de fracture et de trauma...

M E R C I ...

Lire la suite

Laos (4): 4filles, 2motos et le plateau des Bolovens

1 Novembre 2013

A partir de Tat Lo, nous louons 2 motos. Marion sera derrière Cristina et moi derrière Margaux. Objectif: un tour dans la région pendant 2 jours.

Laos (4): 4filles, 2motos et le plateau des Bolovens
Tyler et Bonnie sont de la partie. Plaque d'immatriculation winnie, on ne l'a même pas fait exprès^^

Tyler et Bonnie sont de la partie. Plaque d'immatriculation winnie, on ne l'a même pas fait exprès^^

Le soleil brille. Pas un nuage.

La route est absolument parfaite. Les paysages sont magnifiques. De la verdure à perte de vue. Les montagnes en fond.

L'air caresse notre visage. Il nous rafraichit sans pour autant nous refroidir.

Comment dire...tout est parfait!!!

petite pause à un marché. On achète un peu de tout à tous les stands. Banane/biscuit choco...MIAM (on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a pour combler le manque et l'envie de chocolat^^).

petite pause à un marché. On achète un peu de tout à tous les stands. Banane/biscuit choco...MIAM (on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a pour combler le manque et l'envie de chocolat^^).

Durant toute la journee, nous parcourerons la region. On essaiera de trouver des routes indiquées dans les guides. Introuvable. On atterit dans des villages typiques mais pas comme on cherche.

Ici, la route appartient à tous. Ya pas vraiment de règles de courtoisie. C'est un peu la loi du plus fort et la loi du meilleur klaxon.

Les animaux (chien, poulet, vache) traversent la route sans trop faire attention. Mais généralement, au bruit du klaxon, ils accélèrent pour vite terminer leur traversée.

On en a croisé beaucoup sans incident. Et puis il y a eu la vache suicidaire qui d'un coup s' est stoppée net en plein milieu de la route. Evidemment, une voiture arrivait à contre sens. Dur dur d'éviter la vache. Et paf...Cristina et Marion au sol. Et merdeeee!!!

Heureusement la chute s' est faite presque au ralenti ce qui a limité les dégâts. Des blessures douloureuses pour les 2 mais superficielles. (bras, main, genou, doigt)

Les filles sont tombées devant une maison (la seule à au moins 100metres à la ronde), les gens au lieu de se précipiter pour nous aider, sont rentrés chez eux et fermé la porte... On est allé les chercher quand même car il falait du materiel pour remettre la pedale des vitesses en état. Ils ont offert aux filles un banc et de quoi se laver les mains.

Du coup, changement de programme. On arrete pour aujourdhui, on fait demi-tour jusqu'à la précédente petite ville Sekong où l'on passera la soirée et la nuit.

Une bonne nuit réparatrice et nous voilà reparties.

petite pause à Pakse.

petite pause à Pakse.

Laos (4): 4filles, 2motos et le plateau des Bolovens

La route continue. Enchantement visuel.

Mais...un orage approche...on croise les doigts pour pas se le prendre sur la tête.

Après une pause café, on se dirige vers une des plus jolies cascadesdu plateau Tat Youeng.

Laos (4): 4filles, 2motos et le plateau des Bolovens
Laos (4): 4filles, 2motos et le plateau des Bolovens

La cascade et l'environnement sont splendides. Le soleil est revenu pour notre plus grand plaisir. Trop de beauté de la nature en un seul lieu. L'estomac de l'une d'elles (je vous laisse deviner qui...) n'a visiblement pas supporté tant de merveilles. Etre malade dans un cadre féerique comme ici, cela parait inimaginable. Et pourtant...! :/

Mais cela n'empèche personne de profiter du lieu!

lieu enchanteur

lieu enchanteur

Margaux et sa nouvelle Coqsquette. Modèle automne/hiver 2013

Margaux et sa nouvelle Coqsquette. Modèle automne/hiver 2013

Les filles cherchent des souvenirs. Preparation pour la dernière ligne droite, le retour.

Les filles cherchent des souvenirs. Preparation pour la dernière ligne droite, le retour.

Margaux, ne démarre pas, reste là, je te prends juste en photo, je ne suis pas encore installée^^ En bas: led filles avec le big smile, la chute d'hier n'est plus qu'un mauvais souvenir.

Margaux, ne démarre pas, reste là, je te prends juste en photo, je ne suis pas encore installée^^ En bas: led filles avec le big smile, la chute d'hier n'est plus qu'un mauvais souvenir.

le soleil se couche, la route est parfaite... :- D Atmosphère hors du temps (enfin, on a quand envie de rentrer avant la nuit!!)

le soleil se couche, la route est parfaite... :- D Atmosphère hors du temps (enfin, on a quand envie de rentrer avant la nuit!!)

Le retour se fera au gré de l'estomac de la malade.

Et malheureusement, lorsque la nuit est arrivée, nous etions encore loin de notre ville/village.

On a quand même fini par arriver. Comme c'est agréable de retrouver une chambre douillette.

On passera encore une journée à Tat Lo. Pour profiter des bons petits restos, des TROP gentilles dames qui géraient leur resto. Et qui nous ont servi des pancakes à 22h.

On profite aussi de la rivière

on profite du coucher de soleil sur la rivière.

on profite du coucher de soleil sur la rivière.

dernier repas toutes les 4.

dernier repas toutes les 4.

Pour lan"petite" anecdote, ce soir-là il y a eu coupure de courant sur coupure de courant.

Au resto, il y avait une table de 4 qui avait commandé avant nous. Nous avons commandé 2 poissons (on l'avait demandé la veille à la dame car en basse saison ils n'achètent pas tous les produits pour ne pas gâcher. Don ils achètent à la demande) et une grosse assiette de riz.

Les paris sont lancés sur le temps d'attente avant d'être servies.

1h? Non

1h15? Non

1h30? Non

1h45? Non

2h? Non

2h15? Oui. Nous avons précisemment attendu 2h15. Je vous promets que ce n'est pas une blague.

Le riz est arrivé froid mais heureusement le poisson était...SUCCULENT!!!!!!

Et voilà, nous sommes mercredi 9 octobre, il est 7h du matin. Nous quittons cette adorable petite ville qu'est Tat Lo.

7h du mat', 1,5km à pied pour aller à l'arrêt de bus, 14kgs sur le dos. Qui a dit qu'on était en vacances?^^ Le bus arrive quasiment à l'heure. Clara, lâche ton appareil et dépêche toi, monte dans le car!

7h du mat', 1,5km à pied pour aller à l'arrêt de bus, 14kgs sur le dos. Qui a dit qu'on était en vacances?^^ Le bus arrive quasiment à l'heure. Clara, lâche ton appareil et dépêche toi, monte dans le car!

Cristina descendra du bus à Paksé pour aller vers le sud du pays.

Marion, Margaux et moi allons à Tha Khaek, plus au nord.

Cristina, bonne continuation en Asie!!!! Ravies d'avoir partagé ces quelques jours avec toi!

Lire la suite

Laos (3): Tat Lo

1 Novembre 2013

Le trajet de Champassak à Tat Lo mériterait un article à lui tout seul.... comment passer la journée dans les transports poir parcourir...150 kms, tout au plus? La réponse en image.

nous partons à 7h du matin de champassak. Direction Paksé à 40kms d'ici. Dans un "bus". 1h de trajet, le soleil matinal, un peu d'air (oui c'est tout ouvert!). Tout va bien.

nous partons à 7h du matin de champassak. Direction Paksé à 40kms d'ici. Dans un "bus". 1h de trajet, le soleil matinal, un peu d'air (oui c'est tout ouvert!). Tout va bien.

On arrive à Paksé, au marché. Il nous faut trouver un autre "bus" (ça a un nom précis, il fait que je le retrouve) qui nous amènera à Paksong notre objectif.

On le trouve assez rapidement car ce sont plutôt les chauffeurs qui viennent à nous. Par contre, il faut attendre qu'il soit à peu près plein pour partir. On attend 2 bonnes heures. En attendant, on achète de quoi mangr OU PAS (je voulais absolument des oeufs durs, j'en achète. Et en cassant la coquille...que vois-je?? Ooh mais ce ne serait pas un foetus dedans?? Et bien si? Ici, ils raffolent des oeufs fécondés. Pas moi!!!).

2h après, l'estomac plus ou moins rempli, nous partons. La route est caboteuse. au bout d'1h30 environ, on nous lâche en nous disant "paksong". Cool, on a plus qu'à se trouver une guesthouse. Arf, ici c'est vraiment cher!!! Et en plus on apprend par le gérant d'un café qu'il est le seul à organiser des tours dans la ville mais que malheureusement il doit rentrer en Suede (ouNorvege) pour cause de décès dans sa famille. Toutes nos condoléances! :-( Il ne sera pas de retour avant 15jours.Donc pas grand chose à faire ici. Sauf, reprendre le bus pour aller dans une autre ville, Tat Lo.

on attend quelque part sur la route un gros bus (pas plus d'indications que ça).

on attend quelque part sur la route un gros bus (pas plus d'indications que ça).

Par chance, on attend qu'une demi-heure environ.

Et super-chou-bus arrive...

des choux de partout.

des choux de partout.

Après une longue et rude négociation sur le prix de notre trajet, nous pouvons voyager tranquille au milieu de nos choux avec nos magazines intellectuels prétés par Marion.

Au bout de même pas 1h, on nous largue à 1 croisement. On doit y attendre un autre bus qui passera "peut-être" dans 2 ou 3h.

On s' i stalle donc gentimment sur les petites tables des échopes de bord de route.

Et disons, 1h après, 2hommes nous demandent vers où on va. Notre nouvelle destination est sur leur route. Ils proposent de nous déposer. On se regarde un peu, on hésite 5secondes et on accepte.

larguees au milieu d'un croisement par le chou-bus. Notre taxi pour la dernière portion du trajet.

larguees au milieu d'un croisement par le chou-bus. Notre taxi pour la dernière portion du trajet.

Les 2 hommes parlent bien anglais. Celui qui conduit n'est pas un chauffard. La voiture est propre, les sièges moelleix, on a de la place et même la clim. Les 2 hommes font même un détour pour nous montrer quelques cascades, joyaux du coin. Absolument adorables.

Et 70kilomètres plus loin, ils nous déposent à Tat Lo sans rien nous demander et repartent de suite! Merci!!!

On trouve de suite une super guesthouse. Palamei guesthouse. Le gérant est adorable.

La ville, enfin le village, est adorable. Un croisement, 2 routes enfin rues. Des guesthouses et petits restos de chaque côté. On est dans la Low Season, il n'y a donc pas un chat ou presque. Comme c'est agreable!!!

notre jolie guesthouse. Propre, mignonne. On a une chambre pour 3 au même prix que pour 2. (4euros pour 3).

notre jolie guesthouse. Propre, mignonne. On a une chambre pour 3 au même prix que pour 2. (4euros pour 3).

On se cherche un guide pour le lendemain. On trouve Martin, un tchèque installé depuis 9mois dans le village, qui nous propose d'être menées par un étudiant Lao.

Le lendemain matin, accompagnées de Cristina une catalane qui voyage un an seule en asie, rencontrée au resto pour le ptit dej, on rejoint Martin et Tanoï.

Tanoï a 16 ans, il apprend l'anglais. Cette rando lui permet de pratiquer l'anglais avec des étrangers et de se faire un peu de sous.

Tanoï va nous amener voir les cascades du coin en passant par des petits villages typiques.

Tanoï va nous amener voir les cascades du coin en passant par des petits villages typiques.

et à travers des champs de rizières.

et à travers des champs de rizières.

et à travers des rivières

et à travers des rivières

Ca grimpe, ça grimpe. On voit notre objectif!

Ca grimpe, ça grimpe. On voit notre objectif!

du soleil et de l'eau... splendide arc-en-ciel juste devant nous.

du soleil et de l'eau... splendide arc-en-ciel juste devant nous.

on y est...!!! Tat SoungWaterfall. 90 mètres de chute.

on y est...!!! Tat SoungWaterfall. 90 mètres de chute.

Margaux a osé traverser malgré le fort courant... on l'a tous regardé plus ou moins tremblant. Ouf elle a réussi, elle est en face!!!

Margaux a osé traverser malgré le fort courant... on l'a tous regardé plus ou moins tremblant. Ouf elle a réussi, elle est en face!!!

Laos (3): Tat Lo
repas les pieds dans l'eau au sommet d'une chute de 90mètres!

repas les pieds dans l'eau au sommet d'une chute de 90mètres!

Tyler et Bonnie, LE COME BACK! Photo de groupe avant de redescendre.

Tyler et Bonnie, LE COME BACK! Photo de groupe avant de redescendre.

dans la descente. Bye la cascade. Vue imprenable sur la région.

dans la descente. Bye la cascade. Vue imprenable sur la région.

On entame la descente. Et Tanoï se met à hésiter sur le chemin à emprunter. Il nous fait rebrousser chemin. Puis va poser une question aux gens du village. La route qu'il voulait nous faire prendre est inondée. Il faut donc trouver un autre chemin. Mais Tanoï est déstabilisé et un peu perdu. Il perd ses moyens et nous "abandonne" avec le consentement de Martin qui prendra le relai pour nous raccompagner saines et sauves à notre guesthouse.

La descente s' effectue plus ou moins sur les pieds ou les fesses en fonction de chacunes.

On voit les jolies lumières du soleil couchant se reflétant dans le ciel.

Et c'est dans la pénombre que nous rejoindrons le centre de Tat Lo.

Magnifique journée. On en a pris pleins les yeux et les jambes.

Le Laos est CA-NON.

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>