Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Articles récents

Argentine (1): 3, 2, 1 moteur! Ça roule à Salta

16 Mars 2014

En quittant Potosi jeudi 27 fevrier au soir, je ne m'attendais pas à passer une des plus mauvaises et désagréables nuits du voyage.

Pourtant les voyages en bus, ça me plait. Sirtout la nuit, allez comprendre. Nan serieux vraiment j'aime bien.

Mais là...alors déjà on se les CAILLAIT. Pas de couverture. Pas de chauffage. Fenetres qui laissaient passer tout l'air. Bref, trop confort haha.

Depart vers 19h30 de Potosi. Ma voisine est super sympa, on discute un peu, elle veut meme que je lui prete un de mes ecouteurs pour ecouter la musique francaise...c'est comme tu voudras ma chère...On s' endort tete contre tete, je pense que l'image etait mignonne ;-)

1ere pause. Je me mets à discuter avec un type genre la 50aine, routard. Super curieux du voyage que je fais (tu es une fille toute seule?? Non non j'ai 15gardes du corps derriere moi mais là tu les vois pas il fait nuit), ma foi fort sympathique.

Je vais me rendormir. Et en me reveillant, je constate que ma gentille voisine n'estnplus dans le bus. Et que Mr.Sympa l'a remplacee. Bon okay.

On arrive à 3h00 à la frontiere Bolivie-Argentine. Celle-ci n'ouvre qu'à 6h.

Bon mais là moi ya toilettes-urgence. Urgent genre vraiment. Et pas de toilettes en vue. Et pas darbres pr se cacher rien. Bon misère. Mais je suis vrmt pas bien. (Mon estomac se rebelle). Mr.Sympa m'aide à trouver un endroit. Parfait. Et là au moment où je retourne au bus, il me dit "no, no, bus frio, vamos en el motel". Je pense que ca partait d'une bonne intention car il avait vu que vraiment j'etais pas bien. Mais je decline sa proposition qd meme. On retourne ensemble au bus.

Je me cale sur 2 sieges, je m'installe pour me rechauffer. Et cool, jarrive à me rendormir.

Et voilà que Mr.Sympa va se transformer en Mr.Relou.

Il me reveille 20minutes plus tard. "-Que hora es? - 3h40 -vamos en el motel? Hace frio aqui -no, no onay, esta bien, gracias" (merci de souligner ma diplomatie à 3h40 du matin) hop jme rendors.

Et Mr.Relou est devenu ensuite Mr.SuperRelou. Il est venu me reveiller toutes les demi-heures pour me demander l'heure, me demander si je voulais aller dehors et taper sur les portes du bus pour que les chauffeurs (qui dormaient aussi) lui ouvrent. Chaque demi heure. Nan mais mec, là va faloir que tu me laisses dormir. Je suis desolé pour toi, tu es condamné à dormir dans le bus, les chauffeurs rouvriront les portes à 6h pas avant. Et je n'ai pas du tout envie de sortir.

Et à 5h30 (pu****j'ai ete archiii patiiiente!!) Il me re rveille, redemande lheure, voit que ma tablette est pas à lheure du pays (jsuis en double-heure, france et le pays où je suis) et là jme venere. "Et sac à merde, c'est une insulte??!" (+1) . Et le mec derriere s' y met aussi hahaha. Il se met à lui gueuler de la fermer, que les portes ne seront pas ouvertes avant 6h du mat et que mnt c'etait dans une demi heure....

Comment passer une bonne nuit...

A 6h du matin, il a filé discrtement. Ooh quel dommage de ne pas lui avoir dit aurevoir.

Passage de frontiere. Les douaniers sont SUPER sympas et d'humeur blagueuse. Jdois encore etre dans un demi sommeil.

Une fois en argentine, pour rejoindre le terminal de bus, soit tu prends un taxi (mais je n'avais pas 1 pesos argentin...) soit tu marches 20minutes. Je choisis la 2eme option. Maisnprobleme, jai du mal à comprendre l'itineraire que le mec archi gentil tente de m'expliquer. Bon j'ai vaguement compris. Allez jme lance, tfaçon on finit tjs par trouver. Et qlqs centaines de metres pkus loin, le monsieur à qui je demande mon hemin me dit que je n'ai qu'à le suivre, il y va aussi. Il a la 60aine, et porte des enormes sacs. Respect.

Bref, voilà, ensuite, changed'argent. Pour l'argentine, il faut venir avec des dollars pour les changer sur le, marché noir pour gagner des sous. Ne me demandez pas le pourquoi du comment, je n'y comprends rien. Mais sans le savoir, je viens d'echanger 100 $ au meilleur taux de tout notre sejour en argentine!

Bus pour Jujuy puis Salta. Jvous passe les details sinon on y est encore demain (etj'ai un bus qui m'attend ce soir donc pas le temps) mais jsuis encore tomber sur un gars archi aimable qui en me faisant passer à un autre guichet m'a permis de prenre le bus qui partait de suite. Cool. Merci!!! Voilà, le monde est pleins de gens biens!!!

Et enfin!!! Arrivee à Salta.

Auberge El Argentino. 65pesos argentins le lit en dortoir. (Au marche noir 1$=10/11 pesos)

Les garçons, Jez et Romain arriveront de San Pedro tard dans la soiree.

Blablablas de mises à jour, d''anecdotes et AU LIT!

Samedi 1er mars. On fete les 9mois et 1jour de voyage des garçons.

Argentine (1): 3, 2, 1 moteur! Ça roule à Salta
Argentine (1): 3, 2, 1 moteur! Ça roule à Salta
on a fait du jonglage avec les bouteilles, on a chanté pleins de chansons francaises, on esperait recolter un peu de sous. mais...on peut pas dire que ce fut le triomphe de notre sejour à Salta. Photo du bas: notre ami le chien pdt notre recherche d'une agence.

on a fait du jonglage avec les bouteilles, on a chanté pleins de chansons francaises, on esperait recolter un peu de sous. mais...on peut pas dire que ce fut le triomphe de notre sejour à Salta. Photo du bas: notre ami le chien pdt notre recherche d'une agence.

De samedi à mardi, on a flané, cherché les changeurs de dollars en pesos, mangé, fait la fete, cherché une location de voiture, visité le super musee d'archeologie montagnarde ou qqc comme ca.

Il y a une 15aines d'annee, une expedition a retrouvé 3 corps momifiés par le froid, au sommet d'une montagne (pas une colline, une montagne, genre à 6000metres ptetre ). Apres expertise, ces corps datent donc d'il y a 500ans. Il y a un enfant de 6ans, une fille de 8ans environ et un ado de 13/15ans. Et tout le musee explique les rituels des peuples incas. Super musee, super interessant!!!

Mardi 4 mars, on recupère notre voiture. Agence Cactus. Meilleur rapport qualité/prix. La dame de l'agence est adorable. On a payé pour 3jours, chacun 450pesos +90 pour la franchise.

Jolie voiture. Au top!C'est parti pour notre road trip de 3jours dans la zone au sud de salta. C'est parti pour la route des vins.

Les mecs font gps, moi je les encourage.

Les mecs font gps, moi je les encourage.

Argentine (1): 3, 2, 1 moteur! Ça roule à Salta
pause dej. Avec nos sandwichs 5* pain, jambon, fromage (ou pas).

pause dej. Avec nos sandwichs 5* pain, jambon, fromage (ou pas).

on vit en osmose avec le peuple environnant

on vit en osmose avec le peuple environnant

petit detour de 40kms pour trouver la route des cactus. bon là on est plutôt dans le sable, dans le lit d'une ancienne riviere. Demi tour!

petit detour de 40kms pour trouver la route des cactus. bon là on est plutôt dans le sable, dans le lit d'une ancienne riviere. Demi tour!

les panneaux que vous pouvez observer par ici.

les panneaux que vous pouvez observer par ici.

baby cactus

baby cactus

haaa on les a trouvés!!!

haaa on les a trouvés!!!

Argentine (1): 3, 2, 1 moteur! Ça roule à Salta
petit controle routinier. Ils etaient supers cools qd meme!!

petit controle routinier. Ils etaient supers cools qd meme!!

On arrive à notre 1ere etape. Cachi. petit bled sans grand interet. La place centrale est mignonne. On se fait notre diner tjs 5* ici. Puis on part à la recherhe d'un lieu discret où installer la voiture. On trouve un champs d'oignons abandonnés. parfait!!!

On arrive à notre 1ere etape. Cachi. petit bled sans grand interet. La place centrale est mignonne. On se fait notre diner tjs 5* ici. Puis on part à la recherhe d'un lieu discret où installer la voiture. On trouve un champs d'oignons abandonnés. parfait!!!

Environ 170kms de parcourus. Trankilou.

On installe le dortoir voiture.

Les garcons devant. Moi sur la banquette. Vous pourriez croire que c'est moi qui est le mieux dormi. Détrompez vous. Je suis petite mais pas tant que ça. Il faut le caser mon metre 57 et demi.

Pas grave, c'est l'aventure, c'est le voyage. Je passe ma 1ere nuit en clandestine. C'est plutôt drôle!

Le lendemain, on decouvre les lieux.

Brossage des dents en pleine nature. Romain nettoie le sol je pense.

Brossage des dents en pleine nature. Romain nettoie le sol je pense.

Visite de la bodega MiraLuna. Toute petite bodega assez recente. Cadre de ouf. Visite gratuite. pas de degustation (Romain est deg'^^, oui je t'affiche un peu haha)

Visite de la bodega MiraLuna. Toute petite bodega assez recente. Cadre de ouf. Visite gratuite. pas de degustation (Romain est deg'^^, oui je t'affiche un peu haha)

on reprend la route n40 pour co tinuer notre periple. Pause-dej dans un bourg à l'abandon. "c'est bon elle est prise la photo? ben je sais pas, on devait pas regarder l'objectif, mais j'imagine que là depuis le temps, oui".

on reprend la route n40 pour co tinuer notre periple. Pause-dej dans un bourg à l'abandon. "c'est bon elle est prise la photo? ben je sais pas, on devait pas regarder l'objectif, mais j'imagine que là depuis le temps, oui".

On reprend la route. Je m'endors dans un paysage tout vert. Oui qd on est fatiguée on dort vrmt ds nimoorte quelle condition^^ et je me reveille dans un decor completement different.

On reprend la route. Je m'endors dans un paysage tout vert. Oui qd on est fatiguée on dort vrmt ds nimoorte quelle condition^^ et je me reveille dans un decor completement different.

bienvenue dans le desert!!

bienvenue dans le desert!!

Argentine (1): 3, 2, 1 moteur! Ça roule à Salta
on croise des endroits plus ou moins accueillants.

on croise des endroits plus ou moins accueillants.

et apres une longue route (oui à 30kms/h, les trajets sont assez longs malgré les pauses frequentes), nous arrivons dans l'agreable commune de Cafayate. Ballade en ville. Qqc d'agreable se degage de cette ville je trouve. On a encore à faire avec 2 policieres puis 2 policiers qui sont tout sauf agressifs ou malpolis. Vraiment, agreable, ya pas à dire.

et apres une longue route (oui à 30kms/h, les trajets sont assez longs malgré les pauses frequentes), nous arrivons dans l'agreable commune de Cafayate. Ballade en ville. Qqc d'agreable se degage de cette ville je trouve. On a encore à faire avec 2 policieres puis 2 policiers qui sont tout sauf agressifs ou malpolis. Vraiment, agreable, ya pas à dire.

La nuit est tombee, il faut aller trouver un coin reculé où stationner la voiture pour la nuit.

Saufqu'ici, la ville est entouree de vignes qui sont toutes cloturées. Zut pas tres pratique cette affaire. On finit tout de meme par trouver un petit chemin sur le bord de la route. Ce sera mon spot preferé. Il fallait voir le ciel etoilé que la nuit nous offrait!!! (Oui voilà, il m'en faut pas plus pr etre comblée finalement)

Argentine (1): 3, 2, 1 moteur! Ça roule à Salta
voila la vue le matin en se levant. On devient hyper organisés niveau repas, toilettes fille/mecs, salle de bain commune haha. On vit ds la nature.

voila la vue le matin en se levant. On devient hyper organisés niveau repas, toilettes fille/mecs, salle de bain commune haha. On vit ds la nature.

pause au resto pour un vrai repas. Il le fallait apres la visite du musee super bien fait du vin et des vignes. Ici à Cafayate, ils font un vin d'altitude, selon eux le meilleur du monde grace à l'ensoleillement exceptionnel et au froid ds la nuit...

pause au resto pour un vrai repas. Il le fallait apres la visite du musee super bien fait du vin et des vignes. Ici à Cafayate, ils font un vin d'altitude, selon eux le meilleur du monde grace à l'ensoleillement exceptionnel et au froid ds la nuit...

on reprend la route, il est temps de remonter tranquillement vers Salta.

on reprend la route, il est temps de remonter tranquillement vers Salta.

mélange de couleurs eblouissant.

mélange de couleurs eblouissant.

On a choisi de passer notre derniere nuit à une 30aines de kms de salta, pres d'un lac. Le petit village traversé s' appelle Moldes. On se réapprovisionne pour le diner 5*. Tous les vendeurs /vendeuses à qui on aura à faire sont d'une gentillesse... yen a meme une qui nous dit "allez plutôt là-bas vous aurez plus de choix pr les fromages". Jez et Romain émus de son conseil lui ont qd meme acheté 100grammes d'un fromage qui s' est avéré tellement meilleur que le pourri de la veille hahaja.

la nature fait des hoses ahurissantes...Debo, c'est ici que jaurais adoré que tu sois avec nous pour tenter de nous formuler des hypothèses ou donner des reponses a cette formation plus qu'impressionante.

la nature fait des hoses ahurissantes...Debo, c'est ici que jaurais adoré que tu sois avec nous pour tenter de nous formuler des hypothèses ou donner des reponses a cette formation plus qu'impressionante.

Argentine (1): 3, 2, 1 moteur! Ça roule à Salta
Argentine (1): 3, 2, 1 moteur! Ça roule à Salta
Argentine (1): 3, 2, 1 moteur! Ça roule à Salta
voilà, on finit par trouver un petit emplacement absolument parfait pr la nuit.

voilà, on finit par trouver un petit emplacement absolument parfait pr la nuit.

On a meme une table. Grand grand luxe!!!

Par contre, mercil'environnement rassurant...on entend des eboulements de la falaise juste de lautre cote de la route. Plus les bruits des animaux. Il ne m'en faut pas plus pour flipper. C'est magnifique hein, je dis pas contraire...

Heureusement qu'on a regardé "Les 3 freres". Oui je regarde enfin les classiques.

Super bonne derniere soiree.

On fait pas de folies ce soir car demain on se leve tôt pour rentrer.

Et voilà, en 3jours on a fait de gros progres d'organisation. Niveau preparation des repas dans le noir, orientation de la voiture par rapport au lever du soleil pour pas cuire comme des brochettes à 7h du matin. On est calé pour le prochain road trip.

Retour à Salta en temps et en heure apres avoir refait le plein. Aucun degat materiel. Tout est nickel.

Retour à l'auberge pour une booonnnne douche moyennant 15pesos chacun.

On revoit Lise avec qui on avait passé le we dernier.

Programme de laprem. Se reposer et...aller manger.

Jez et Romain se jettent sur les (tres bonnes) pizzas. Moi je prefere une viande mmmmmmmmm mon dieu quel delice cette viande, d''une tendresse pfiouuuu. Absolument trop delicieux!!!! LA MEILLEURE JUSQU'A AUJOURDHUI!

Argentine (1): 3, 2, 1 moteur! Ça roule à Salta

On se repose surtout pour anticiper les 19h de bus qui nous attendent pour rejoindre Mendoza à 1200kms au sud.

On a fait environ 600kms en 3jours.

Bon, jai preferé laisser Jez et Romain conduire. Jreconduirai une voiture en rentrant en france.

Et voilà, on est donc vendredi 7mars, 1semaine a quasiment passé. Haha on devait rester 2jours à Salta.

Et quel grand miracle, ajd on est dimanche 16mars, je n'ai plus que 9petits jours de retard. Les garçons me disent qu'à ce ryrhme, je vais meme avoir de l'avance haha.

A plussss pour la suite des aventures à Mendoza!

Lire la suite

Bolivie (4): Poto, Poto, Potosiiiiiiiiii

15 Mars 2014

Sucre-Potosi: 3h de bus. 20bolivianos.

Paysages magnifiques pendant tout le trajet sur une route bitumée hihouu

bon comme d'hab, en photo ca rend moins bien niveau couleur sur l'appareil photo.

bon comme d'hab, en photo ca rend moins bien niveau couleur sur l'appareil photo.

Jeudi 27 mars, j'arrive à Potosi vers 16h au nouveau grand terminal de bus. Sur les conseils de Patrick, je cherche un bus pour me rendre au centre-ville. Telle une grande debutante, je ne pige pas UN mot à ce que m'explique la dame du guichet. Nan vraiment, elle parle espagnol là??

Heureusement comme d'hab, on trouve des gens supers gentils et serviables qui m'ont accompagnée jusqu'à l'arret du bus que je devais prendre. Oui bonjour je suis assistée ha ha.

Dans le bus, une trop gentille mamie d'environ 70ans avec sa soeur jumelle entame la conversation. Mais trop gentille elle!!!! Elle est fort intriguee par mon enorme sac à dos (+1sac en bandouliere + 2sacs plastiques). Elle parle super clairement, je comprends quasiment tout. Ouf, je suis rassuree, je parle qd meme un peu espagnol!

Arrivée dans le centre-ville, je marche 5metres sur une route plate, avec tout mon equipement et...olalala je suis arhi essouflee. What the fuck??!

Ah mais oui...bienvenue dans la ville de plus de 100000habitants la plus haute du monde. Bienvenue à 4400metres d'altitude...!!! Les poumons galerent à suivre^^

Okay jvais pas faire la difficile dans la reherche del'auberge. Jvais là où Patrick m'avait conseillé.

La vicuña, 50bolivianos, ptit dej inclus, lit en dortoir.

Je me retrouve seule dans un grand dortoir de 6. Il caille graaaave !!! (Jsuis pas vrmt une reference vu que j'ai tt le temps froid mais qd meme, il faisait pas chaud-chaud!).

Dès le lendemain, pleine de bonne volonté, je pars me ballader ds la ville. Jme suis prevu un programme chargé sachant que je reprends le bus ce soir.

Mais...le destin en a decidé autrement...

je suis accueillie par...ces vendeuses de bombes à eaux...

je suis accueillie par...ces vendeuses de bombes à eaux...

Aujourd'hui c'est la Fiesta de Comadre.

Le summum des festivités du carnaval.

Les eleves n'ont pas cours. Grosse ambiance dans la rue. D'ailleirs tout le monde est dans la rue. Les enfants sont deguisés. Les bombes à eaux éclatent de partout. Les pshits de mousse volent de tous les cotes. Les tambours rythment les defilés. Les gens chantent. Ya des cris et des éclats de rire de partout. Franchement c'est vraiment trop cooool!!! J'aime trop cette ambiance. Jme suis callée dans un coin, à l'abris de l'eau et hop je degaine l'appareil photo.

Bolivie (4): Poto, Poto, Potosiiiiiiiiii
Bolivie (4): Poto, Poto, Potosiiiiiiiiii
Bolivie (4): Poto, Poto, Potosiiiiiiiiii
Bolivie (4): Poto, Poto, Potosiiiiiiiiii
Bolivie (4): Poto, Poto, Potosiiiiiiiiii

...jusqu'à ce que je me fasse embarquer par un clown...

Mouhahaha

Voilà que la ptite Clara se retrouve dans le defilé. Haha trop fort!!

Bon...je suis la cible des enfants, bombes à eaux, mousse...pfiouuuu je suis rincee, moussee....jpense que jai fait 2 tours de ville mouhahaha. Le clown me fait danser, me fait la discussion..."euh clown là avec ton masque et la musique vraiment je capte pas un mot de ce que tu me dis." Allez fais moi danser c'est mieux.

Bon et puis à un moment, j'arrive à m'échapper... merci bcp clown, à la prochaine...

Allez hop je cherche un café wifi pr me rechauffer et me reconnecter un peu à la vraie vie.

Bon,c'est que le temps file à vive allure.

Alors deja que j'etais moyennement motivee par la visite des mines (cher, et trop profitable aux mauvaises personnes), là je laisse tomber.

Je traine un peu et une fois sechee et rechauffee, je me decide à aller réaffronter la rue pour aller visiter la Casa de la Moneda.

Et là...haha la Casa de la Moneda ne se visite que avec un guide. Prochain tour dans 1h30 et la visite dure plus d'1h...et merde jai mon bus dans 2h30... mouhaha si slmt javais mieux lu le guide du routard, ils l'avaient ecrit noir sur blanc...

Tant pis^^

Du coup, petite ballade en ville, carte postale.

Et hop il est l'heure d'aller recuperer El boy et ses petits potes à l'auberge. Direction le terminal de bus. Il pleut des cordes.

Et voilà, la Bolivie c'est déjà fini. 10jours seulement. Pas suffisant pour reellement apprecier un pays à sa juste valeur.

Mais plutot bonne impression. Les boliviens ne bossant pas ds le tourisme sont assez cools et aidant et curieux de ces touristes venus du bout du monde. Le pays est plus que bon marché. Les prix sont vraiment tres tres bas!!!

Why not, un jour peut-etre je reviendrai!

En attendant j'ai un bus à 19h pour rejoindre le sud du pays à sa frontiere avec l'argentine.

Je ne le sais pas encore mais la nuit va etre mémorable...

La suite au prochain épisode!

Besos boliviens!

Lire la suite

Bolivie (3): 2jours à Sucre (mais pas de chocolat. )

12 Mars 2014

Le trajet nocturne de Uyuni à Sucre s' est avéré mouvementé.

Julie, Marie-Lys, Jorge et moi avons payé le ticket de bus le moins cher. De ce fait, nous n'avions pas un dirct, mais devions changer à Potosi.

1er bus: il depasse toutes nos attentes, il fait chaud (peut-etre un peu trop mais au moins on ne se les caille pas!), les sieges s' inclinent plus ou moins. Surtout plus que moins pour celui de Julie. Haha.

Environ 3h30 4h de route.

Fonctionnement bolivien: ils vous laissent monter dans le bus sans controler vos billets. Et vous reveillent 30minutes avant d'arriver, c'est à dire vers 00h30, 1h du mat. Vous vous rendormez et...hop à peine bien rendormis, vous etes arrivés...

Tous les 4, on etait dc pas en grande forme. Tout le monde se precipite pour descendre du bus. Nous...on prend notre temps. On recupere nos sacs et nous nous dirigeons vers le second bus. Et là...oh ben tient plus de places assises.....

Certes nous avons le billet le moins her, mais celui ci inclut desnplaces assises ds les 2 bus...

Le chauffeur va donc prendre les choses en main et faire ce qu'on a appelé "la selection naturelle du ticket de bus".

Des gens sont donc "virés" du bus. Julie, Jorge et moi prenons la place d'un jeune couple avec un petit bébé dans les bras. Il est 2h du matin, on est fatigués...mais oulaaa ça fait qd meme trop mal au coeur. :-(

Le bus finit par démarrer. Et là...bienvenue au coeur de la Bolivie. Moteur bruyant à reveiller un loir, suspensions des roues...inexistante, route caillouteuse. Vive les bus des annees 30. J'ai l'impression de repartir en asie.

On finit par arriver à Sucre à 4h30 du mat.

On chope le seul mec qui se présente comme un taxi. Sa voiture a du faire les 2 guerres mondiales. mais pas le choix. On ne sait pas trop où on est. Et en plus on ne sait pas trop où on va.

Le chauffeur nous demande 3 fois le prix normal. On le decouvrira apres haha.

Le mec pue, un mélange d'odeur qui pique le nez à 4h30. Ca va de l'alcool à la saleté.

On lui donne une adresse. Sur le chemin, il nous apprend fierement que cette grande avenue que l'on descend porte le meme nom dans un sens ET dans l'autre... whaouw quelle decouverte, ça c'est qqn de futé qui a trouvé l'idée...

Nous devions aller au numero 233. Arrivés au 370 il nous demande si c'est ici. "Ben non!! C'est visiblement plus haut monsieur".

Il redémarre, roule un peu et nous demande si c'est ici. "Ben non ducon, tu as fait 3metrees, on doit à peine etre au 360..." (jvous rassure, on ne sait pas dire du con en espagnol...)

Bon jvous passe les details mais il nous a fait le coup au moins 5fois... Pas tres net le monsieur...

Apres avoir fait plusieurs auberges, on revient à la 1ere qu'on avait repérée.

Wasi Masi.

Julie, Marie-Lys et moi dans la chambre double. On ne paiera que la prochaine nuit. On a le droit de prendre qd meme le petit dej dans 3h:-)

Voilà pour l'arrivée perilleuse à Sucre!!

Marie-Lys va reprendre un bus dès le soir même.

On ira visiter le musée Charcas dans laprem juste avantnqu'elle prenne son bus pour un sacré nombres dheures...

Bolivie (3): 2jours à  Sucre (mais pas de chocolat. )
partie anthropologique du musee.

partie anthropologique du musee.

Bolivie (3): 2jours à  Sucre (mais pas de chocolat. )

16h, Marie-Lys part au terminal de bus. Julie rentre à l'auberge. Je pars flaner dans les rues.

La ville est mignonne. Elle me fait un peu penser à Chiang mai. Petites rues, plus ou moins animées, batiments d'un seul etage. Je vais de boutiques en boutiques. Et là qqn m'interpelle de loin "hey salut, ça va?" Jme retourne, je mets 5secondes à reconnaitre...c'est Patrick! Rencontré à uyuni!! Ah ben ça alors!!!

On se fixe rdv pour le diner.

super petit resto presque chic. La Posada.

super petit resto presque chic. La Posada.

Patrick est breton, Patrick boit sans soif (non, non je ne sors pas de clichés). Ce soir là, je suis super fatiguée, je prefere rentrer direct à l'auberge. Patrick continuera presque toute la nuit dans le bar haha.

On se retrouve le lendemain midi. (Deja à 13h, il sent qd meme fort l'alcool le patrick^^).

Repas au marché. Pour 20bolivianos (environ 2€) vous avez une enorme assiette! (Retour en asie bis)

Bolivie (3): 2jours à  Sucre (mais pas de chocolat. )
jus de fuit tout frais pour...3 bolivianos! genre 30cents je crois... on pensait avoir mal compris le prix tlmt c'est peu cher!!!

jus de fuit tout frais pour...3 bolivianos! genre 30cents je crois... on pensait avoir mal compris le prix tlmt c'est peu cher!!!

ballade au par de la ville. Avc la "pseudo Tour Eiffel" qui sert de jeu aux enfants. Les rues et parcs sont envahis par les jeunes en pleine bataille d'eau^^

ballade au par de la ville. Avc la "pseudo Tour Eiffel" qui sert de jeu aux enfants. Les rues et parcs sont envahis par les jeunes en pleine bataille d'eau^^

Et il est lheure pour Patrick daller prendre son bus pour La Paz. Une grosse manif dans la ville paralyse le reseau de bus. On doit d aller à pied au terminal.

Et il est lheure pour Patrick daller prendre son bus pour La Paz. Une grosse manif dans la ville paralyse le reseau de bus. On doit d aller à pied au terminal.

2eme aurevoir avec Patrick. On verra où nos routes se recroiseront.

Je me depeche de me rendre au point de vue de la ville avant que le soleil se couche.

Je me perds completement. Il faut dire qu'ici, la plupart des rues portent un nom sur la carte et...aucun panneau dans la realité. Tres pratique pour les nuls de l'orientation comme moi. Bon...comme d'hab, on finit tjs par se debrouiller.

les jambes ont souffert, ça montait sec sur la fin.

les jambes ont souffert, ça montait sec sur la fin.

Bolivie (3): 2jours à  Sucre (mais pas de chocolat. )

Et puis derniere soiree à Sucre. Diner avec le groupe super sympa de l'auberge. Pleins d'europeens etaient là pour apprendre l'espagnol. Yavait pleins de latinos qui aidaient. Bref ambiance bien cool!

regardez comment les femmes portent les bebes. ou leirs courses aussi. Ces grandes echarpes multicolores. :-)

regardez comment les femmes portent les bebes. ou leirs courses aussi. Ces grandes echarpes multicolores. :-)

Lendemain midi, mercredi 26 fevrier. Je pars prendre le bus pour Potosi, ma derniere etape en bolivie.

Sucre est une ville où j'aurais aimé passer plus de temps. Il y a qlqs monuments sympas à visiter. Mais c'est surtout une ville assez agreable, il y fait bon vivre. Dommage que mon planning soit si serré!

Lire la suite

Bolivie (2): Du paysage de carte postale à la réalité: Bienvenue dans le Salar d'Uyuni, Desert du Sud-Lipez.

11 Mars 2014

A Uyuni, il existe plus d'une centaine d'agences proposant des tours d'1 à 4jours dans le salar et le desert. Il y en a aussi qui partent de Tupiza et de San Pedro mais elles sont un peu plus chères. On a donc décidé de repasser par Uyuni pour trouver notre agence.

les femmes en tenue traditionnelle. Longues tresses, tunique. Les enfants apres l'école s' amusent à se faire des batailles d'eau dans la rue. Soit ils vous evitent expres, soit vous etes leur cible...

les femmes en tenue traditionnelle. Longues tresses, tunique. Les enfants apres l'école s' amusent à se faire des batailles d'eau dans la rue. Soit ils vous evitent expres, soit vous etes leur cible...

On est arrivé par le train de 00h30 à 5: Jez, Romain, Julie, Jorge et moi. On a un peu galéré à trouver un hôtel ouvert la nuit.

On trouve àl' hôtel juste à coté du terminal de bus une hambre de 5.parfait, elle nous attendait. 50bolivianos chacun. Douche chaude, et un matelas. On fait pas les compliqués.

Jeudi 20 est consacré à la recherche d'une agence. Dur dur de hoisir. Elles proposent plus ou moins toutes la meme chose. Toutes vous assurent etre tres serieuse en affirmant que une telle ment en nous disant ceci ou cela...

On a fini par jeter notre devolu chez Wara qqc. Dans la rue de la gare. Petite dame rondouillette avec pleins de décos dans les dents. Le prix est le moins cher pour une prestation decrite identique. 700bolivianos pour 3jours, repas inclus, 1nuit incluse.

Vendredi matin, tranquilement, on se met en route avec notre chauffeur pour la journee, Omar.

On fait la connaissance de Maren, une allemande et Marie-Lys francaise en voyage pr 1 mois sans appareil photo. Son truc à ellec'est de dessiner et de peindre!!! Super douee!!!

Voici son blog!

La musique choisie par Omar est du style "hotel california" "i will always love you".

Peit-etre qu'Omar est amoureux.

1ere étape: le cimetiere des trains. Une vraie cour de recreation pour touristes!!

Bolivie (2): Du paysage de carte postale à la réalité: Bienvenue dans le Salar d'Uyuni, Desert du Sud-Lipez.
les anciens trains qui allaient des mines jusqu'aux villes.

les anciens trains qui allaient des mines jusqu'aux villes.

Bolivie (2): Du paysage de carte postale à la réalité: Bienvenue dans le Salar d'Uyuni, Desert du Sud-Lipez.

Le planning de la journee est serré. On perd pas de temps, on se dirige " vite" vers le Salar apres une mini pause dans une rue touristique +++ où les souvenirs s' entassent de stand en stand.

On arrive au bord du Salar. ENFIN. Le fameux...

Pendant qu'Omar nous prepare à manger, nous admirons le lieu.

Une etendue blanche à perte de vue. Le soleil qui cogne plus que de raison. Dur dur d'enlever les lunettes de soleil, la reflexion avec le sol est puissante.

Un bon repas nourrit les estomacs vides. Puis nous avons une petite heure pour faire mumuse dans le salar:-p

On s' en donne à coeur joie.

Bolivie (2): Du paysage de carte postale à la réalité: Bienvenue dans le Salar d'Uyuni, Desert du Sud-Lipez.
Bolivie (2): Du paysage de carte postale à la réalité: Bienvenue dans le Salar d'Uyuni, Desert du Sud-Lipez.
Bolivie (2): Du paysage de carte postale à la réalité: Bienvenue dans le Salar d'Uyuni, Desert du Sud-Lipez.
Bolivie (2): Du paysage de carte postale à la réalité: Bienvenue dans le Salar d'Uyuni, Desert du Sud-Lipez.
Bolivie (2): Du paysage de carte postale à la réalité: Bienvenue dans le Salar d'Uyuni, Desert du Sud-Lipez.

Puis on est allé avec la voiture dans differents endroits,

Bolivie (2): Du paysage de carte postale à la réalité: Bienvenue dans le Salar d'Uyuni, Desert du Sud-Lipez.

Et vers 16h, on s' est posé à un endroit. Omar nous a dit qu'on regarderait le coucher de soleil ici.

Ouos mais le coucher du soleil c'est dans plus de 2h30...

Heureusement...Omar s' est transformé en DJ OMAR, et nous a mis des pures musiques latinos. Envie de danser à chaque nouvelle note!

Dont cette chanson. Au top du romantisme latino...avec des paroles profondes et recherchées. On est devenue fans.

Ni une ni deux, hop sur le toit de la Jeep, et bailaaaa!

par respect pour notre réputation, je vous epargne la video.

par respect pour notre réputation, je vous epargne la video.

Jez Romain et Jorge étaient bon public. Mais notre danse, on l'attend encore...

De danses en danses, le soleil en a surement eu marre et a décidé qu'il etait lheure daller se coucher.

On remercie Omar pour la super playlist mais mnt on stop le bruit. Place à la contemplation...

Bolivie (2): Du paysage de carte postale à la réalité: Bienvenue dans le Salar d'Uyuni, Desert du Sud-Lipez.
Bolivie (2): Du paysage de carte postale à la réalité: Bienvenue dans le Salar d'Uyuni, Desert du Sud-Lipez.
Bolivie (2): Du paysage de carte postale à la réalité: Bienvenue dans le Salar d'Uyuni, Desert du Sud-Lipez.

Dès que le soleil n'est plus là, la température chute d'un coup.

Il est lheure de rentrer.

Apres un "delicieux" diner qui a retourné qlqs estomacs, tout le monde part se coucher des jolies images pleins la tete. Mais ce n'était que le debut.

Samedi 22 fevrier, on se dirige dans le desert au sudd'Uyuni, le Sud Lipez. Omar n'est plus notre chauffeur. Quel dommage. Martin le remplace. On va rapidement regretter la musique de la veille... il nous passe de la cuica en boucle, musique locale, dont je vais egalement vous epargner l'ecoute. Vous en avez ecouté une, vous les avez toutes entendues...

Bref...

On a pleins de jolies choses à aller voir.

Les noms des lagunes m'échappent. Mais ça n'empeche pas d'admirer la beauté des paysages.

Bolivie (2): Du paysage de carte postale à la réalité: Bienvenue dans le Salar d'Uyuni, Desert du Sud-Lipez.
Bolivie (2): Du paysage de carte postale à la réalité: Bienvenue dans le Salar d'Uyuni, Desert du Sud-Lipez.
Bolivie (2): Du paysage de carte postale à la réalité: Bienvenue dans le Salar d'Uyuni, Desert du Sud-Lipez.

C'est dans ces paysages de toute beauté que je suisballee foutre mon pied dans le borax ou vorax, genre une boue qui colle en 3secondes... comment abimer votre chaussure en moins de 5secondes...demandez moi! Oui vous avez le droit de rire...

Bolivie (2): Du paysage de carte postale à la réalité: Bienvenue dans le Salar d'Uyuni, Desert du Sud-Lipez.
on termine la journee par le must du must. Laguna Colorada. Avec les couleurs du soleil couchant.

on termine la journee par le must du must. Laguna Colorada. Avec les couleurs du soleil couchant.

tlmt mais tlmt beau!!!

tlmt mais tlmt beau!!!

Et ensuite, on entre dans le parc de reserve des flamingos. Droit d'entree: 150pesos pour y passer la nuit.

Dortoir de 6. Jez se "sacrifie" pour aller dormir avec les chiliens.

On se les pèle en attendant le repas. On attend le vin avec impatience pour se rechauffer. Vin...qui ne viendra jamais. Je pense que Romain a mis plusieurs jours à se remettre de cet affron:-p

On se les pèle aussi en mangeant.

Au menu, soupe de pomme de terre. Spaguettis.

Bolivie (2): Du paysage de carte postale à la réalité: Bienvenue dans le Salar d'Uyuni, Desert du Sud-Lipez.

On est à 4300metres d'altitude. On a fait pkus d'une centaines de kms dans le desert. On a froid. On est crevés.

Apres etre allés courageusement observé la beauté du ciel étoilé (toujours ce planeterium in vivo!!!), on part tous se coucher enroulés dans pkusieurs couches pour se rechauffer.

Certains dormiront plus ou moins bienL'altitude perturbe le fonctionnement du corps.

Perso jai dormi de 22h30 à 2h45 du matin. Et ensuite...ya plusqu'à attendre...

Mais pas si lgt car...le reveil etait programmé à 4h30 du matin!

Un bon petit dej avec des pancakes. Et la journee peut commencer.

Comme la musique de Martin ne nous plaisait pas, quel'ipod de julie ne passait pas. Il ne restait plus que mon mp3.

Voilà ce qui explique que nous ayons commencé la journée avec cecii dans les oreilles.

"NUIT MAGIQUE, UNE HISTOIRe D'HUMOUR QUI TOURNE A L'AMOUR QUAND VIENT LE JOUR.." Je vous laisse chantonner la suite. Pour ceux qui n'auraient pas reconnu, c'est Nuit Magique de Catherine Lara.

il est 6h du matin. Nous sommes à 4900metres. lever de soleil sur les geysers "Sol de Manana".

il est 6h du matin. Nous sommes à 4900metres. lever de soleil sur les geysers "Sol de Manana".

un petit pas pour l'homme, un grand saut pour l'humanité. Bienvenu en territoire lunaire.

un petit pas pour l'homme, un grand saut pour l'humanité. Bienvenu en territoire lunaire.

Bolivie (2): Du paysage de carte postale à la réalité: Bienvenue dans le Salar d'Uyuni, Desert du Sud-Lipez.

Apres etre devenus des glacons, directions les eaux thermales bouillantes pour récuperer son corps.

lieu paradisiaque!!!

lieu paradisiaque!!!

Bolivie (2): Du paysage de carte postale à la réalité: Bienvenue dans le Salar d'Uyuni, Desert du Sud-Lipez.

Il est 8h30, la journee est deja terminee.

Sechage, rhabillage.

En route pour la derniere etape à 7.

Bolivie (2): Du paysage de carte postale à la réalité: Bienvenue dans le Salar d'Uyuni, Desert du Sud-Lipez.
Bolivie (2): Du paysage de carte postale à la réalité: Bienvenue dans le Salar d'Uyuni, Desert du Sud-Lipez.
Laguna verde, qui n'est abdolulent pas/plus verte du tout. De lautre coté du volcan, c'et le chili.

Laguna verde, qui n'est abdolulent pas/plus verte du tout. De lautre coté du volcan, c'et le chili.

Bolivie (2): Du paysage de carte postale à la réalité: Bienvenue dans le Salar d'Uyuni, Desert du Sud-Lipez.

Le chili. San pedro de atacama. Destination de Jez et Romain. On les laisse à la frontiere.

Etc'est à 5 que nous reprendrons le chemin du retour à Uyuni.

Une 2eme crevaison de pneu.

Des paysages encore au top.

Une adorable petite ville pour le dernier repas du tour.

Bolivie (2): Du paysage de carte postale à la réalité: Bienvenue dans le Salar d'Uyuni, Desert du Sud-Lipez.

Arrivee à Uyuni vers 17h. On a 4h avant de prendre notre bus de nuit.

Maren part pour la paz, 16h de bus il me semble.

Et voilà, Uyuni c'etait beau mais c'est fini.

On se retrouve à la prochaine étape!!

Lire la suite

Bolivie (1): Tout roule à Tupiza

7 Mars 2014

Apres 10jours à Santiago, il est temps de quitter le Chili. Je suis attendue en Bolivie par Jez et Romain. (Rencontrés en juillet en Mongolie dans la guesthouse. On va voyager environ 1mois ensemble).

Je dois rejoindre Tupiza, au sud de la Bolivie.C'est pas à côté côté et ya pas de lignes dirctes. Il faut prendre son temps... L'interminable voyage vers le nord peut démarrer.

Santiago-Calama: 1500kms, 23h de bus.

Entre 2 siestes, j'ai pu admirer de magnifiques paysages.

Entre 2 siestes, j'ai pu admirer de magnifiques paysages.

En dormant environ 16h au total, finalement le trajet passe vite. J'arrive samedi en fin de journee dans la moche ville qu'est Calama. Sans reservation, je me sers de mon pote Le Guide du Routard pour trouver une bonne adresse.

Je devais y passer une seule nuit. Sauf que le bus que je pensais prendre le dimanche matin est plein, je dois donc attendre jusque lundi matin.

Dimanche passionnant dans la (moche) ville. Mais finalement, les habitants sont souriants et agreables. La journee est bonne. Farniente, bon repas, lecture au soleil, petit spectacle de rue avec de supers jolies musiques.

Lundi matin, 6h du mat, Calama-Uyuni. 10h de bus.

Ma voisine est une bolivienne, divorcee, 4enfants. Elle travaille 10jours au chili en non stop (femme de menage dans une entreprise de minerais) puis retourne 10jours en bolivie soit se reposer, soit chercher ses enfants. Elle est trop gentille, tres bavarde, fait bien attention à sa prononciation pour que je comprenne ce qu'elle me raconte. Elle me "drivera" à la frontiere puis à l'arrivée à Uyuni.

vers 12h, passage de douanes au milieu de nul part. ajd les douaniers sont de bonne humeur, on ne doit pas donner de pot de vin pour se faire tamponner les passeports. ca tombe bien car je n'ai pas encore de bolivianos. Apres la douane, nous changeons de bus. Chaque bus reste dans son pays.

vers 12h, passage de douanes au milieu de nul part. ajd les douaniers sont de bonne humeur, on ne doit pas donner de pot de vin pour se faire tamponner les passeports. ca tombe bien car je n'ai pas encore de bolivianos. Apres la douane, nous changeons de bus. Chaque bus reste dans son pays.

les paysages sont splendides. Ils me font penser à la Mongolie.

les paysages sont splendides. Ils me font penser à la Mongolie.

Je finis par arriver à Uyuni, sans reservation, sans plan de ville, sans monnaie. De mieux en mieux...

Je galere un peu car les ATM ne courent pas les rues ici. D'ailleirs, je debarque un peu dans un autre monde ici. Les routes sont en terre. Les bus vrmt pouraves.

Bref, je ne passe qu'une nuit ici.

Al'hotel, je rencontre Patrick. Un francais de 54ans. En 5minutes, il m'irrite. Il represente tout ce que je n'aime pas. Et en plus je suis fatiguee, vraiment pas la motiv' de me sociabiliser. Mais...je suis la 1ere francaise qu'il croise en 2 semaines et a une forte envie de discuter. Nooon. Je le trouve aigri, hautain, arrogant... Ca n'a pas l'air de le deranger que je reoonde juste par des oui ou non sans relancer la discussion. Et puis finalement, apres une ou 2 petites remarques (car vrmt il me soulait) il s' adoucit et je me detends. On finit par aller diner ensemble.

Bolivie (1): Tout roule à Tupiza

On en profite pour tester le vin local dit vin d'altitude puis de la biere locale.

La nuit fut courte, le reveil à 5h15 dur dur.

Patrick m'a ouvert les yeux. Je jure de ne plus juger qqn sans le connaitre un minimum.

Patrick est surement une des personnes les plus cultivees que j'ai rencontrees depuis tres longtemps. Il bossait dans l'ostreiculture, passionné de bateau. Il se donne les moyens de voyager entre 3 et 4 mois tous les ans depuis...au moins 30ans. Il a appris le monde sur le terrain. Sa vie est passionnante, sa vision du monde et de la vie vaut une soirée à discuter avec lui, . Bref. Au final, sacré Patrick!!!

Mardi 18 fevrier: bus pour Tupiza. Duree annoncee: 5h. Duree reelle: 8h.

Je rencontre Christelle et Mathias, un couple suisse trop gentil.C'est ensemble que l'on va afrronter la dangerosité de cette route, enfin de ce chemin.

Absolument magnifique.

lever de soleil derriere les montagnes

lever de soleil derriere les montagnes

petite pause dans la "grande" ville du coin.

petite pause dans la "grande" ville du coin.

Bolivie (1): Tout roule à Tupiza

Je disais donc que le trajet est splendide. Mais....combien de fois fallait il fermer les yeux pour eviter d'avoir une crise cardiaque. un chemin en lacet, des virages ultras serrés. Carrement, le bus devait reculer pour terminer ses virages sur le chemin...

Merci aux techniques de relaxation qui me sont revenues. Parce que quitte à etre passif dans le bus, autant rester calme.

Bon bref. J'ai fini par arriver à Tupiza en vie et entiere.

Pedro arraya, auberge de point de retrouvaille avec Jez et Romain.

Dortoir de 10. 30bolivianos. (1€=9, 3bolivianos).

Soiree posee. Tout le monde est fatigué de sa soiree arrosee de la veille.

petit dej au marché. Je ne me rappelle plus le nom, mais ca ressemblait à un croissant vide mais bon. Jez me souffle, il parait que ça sappelle "pastel". .

petit dej au marché. Je ne me rappelle plus le nom, mais ca ressemblait à un croissant vide mais bon. Jez me souffle, il parait que ça sappelle "pastel". .

Bolivie (1): Tout roule à Tupiza
Bolivie (1): Tout roule à Tupiza

Mercredi 19fevrier, Jez, Romain et moi avons choisi de faire du velo. Les ballades à faire sont sympas. Allez on se lance.

On longe une riviere, enfin une rivierette, enfin...un filet d'eau. On arive dans une zone de petite falaise.

On longe une riviere, enfin une rivierette, enfin...un filet d'eau. On arive dans une zone de petite falaise.

et le petit filet d'eau se transforme en grosse riviere avec gros pont fait de planche de bois. En bonne courageuse, je les laisse passer devant. Ils ne font pas les malins non plus... les velos se coincent entre les planvhes si tu ne le souleves pas assez. Nous sommes sur les rails. Pitié qu'un train n'arrive pas !

et le petit filet d'eau se transforme en grosse riviere avec gros pont fait de planche de bois. En bonne courageuse, je les laisse passer devant. Ils ne font pas les malins non plus... les velos se coincent entre les planvhes si tu ne le souleves pas assez. Nous sommes sur les rails. Pitié qu'un train n'arrive pas !

au bout de 10kms sur des chemins pas faciles faciles, la pause dejeuner est fort appreciee. Voici le retour de Ty and Boo^^

au bout de 10kms sur des chemins pas faciles faciles, la pause dejeuner est fort appreciee. Voici le retour de Ty and Boo^^

zuut le hemin du retour est marquée par une crevaison lente du pneu arriere de Jez. Heureusement, le mec de l'agence nous avaient bien equipés. J'ai donc droit en direct à une leçon "comment changer un pneu crevé"

zuut le hemin du retour est marquée par une crevaison lente du pneu arriere de Jez. Heureusement, le mec de l'agence nous avaient bien equipés. J'ai donc droit en direct à une leçon "comment changer un pneu crevé"

la nature, quelle nature...

la nature, quelle nature...

ya pas que les jambes qui morflent. le guidon attaque les mains. La winneuse prefere pédaler sans.

ya pas que les jambes qui morflent. le guidon attaque les mains. La winneuse prefere pédaler sans.

De retour à notre "ancienne" auberge, puisque nous avons deja fait le heck-out ce matin, le gerant refuse qu'on utilise les douches ou meme les toilettes (même si on paye!). C'etait un veritable con qui ferme la porte de lauberge en nous voyant sortir, qui coupe la wifi à sa guise. Bref, il n'a rien de charmant ou chaleureux. On se casse!!!

On trouve notre bonheur dans des douches publiques (10bolivianos pour une douche). . Passage loupé au resto avec le poster de Megan Fox dont Romain me parle depuis la veille. Hahaha. Le pauvre...

On finit par trouver un autre endroit où satisfaire nos papilles gustatives. Sauf que notre train est dans 30minutes... Les 3 cuisinieres se donnent à fond, on les a un peu stressées, elles gardent le sourire, on les encourag3, allez allez allez. Mais pas le temps de manger sur place. Tac tac elles nous emballent le tout pour emporter. Ces 3 dames etaie t vraiment TROP gentilles. Ca rattrappe le con**** de l'auberge. Elles nous claquent la bise en partant, nous souhaitent bon voyage. Trop chou.

Et go à la gare...où finalement le train donne raison à Jez et arrive avec...1h de retard.

on en profite donc pour casser tranquillement la croute.

on en profite donc pour casser tranquillement la croute.

1h plus tard, le train arrive. Nous montons dedans avec Julie et Jorge, rencontrés à l'auberge.

Il est 19h30,c'est parti pour 6h de trajet. Direction Uyuni. (Retour pour moi).

Le train est plus confortable, moins cher et plus sécurisé que le trajet en bus!!!

Bonne nuit!!!

Besos!

Lire la suite

Chili (9): Santiago (ter)

3 Mars 2014

Parce qu'on a toujours une bonne raison de revenir à Santiago, j'y suis arrivée mercredi 5 au matin apres 7h de bus.

La vie est cool quand meme.

Shopping pour se trouver une tenue correcte pour la soirée de samedi. Et puis glandouille.

Sieste chez H&M. Jolie piscine.

Sieste chez H&M. Jolie piscine.

J'ai des journées ultras chargées et fort passionnantes haha.

Samedi soir, go avec les chiliens à la soirée chic :-) Direction Olmué à 1h30 de route de Santiago.

Grands sourires, bonne humeur. tout le monde sur son 31.

Grands sourires, bonne humeur. tout le monde sur son 31.

Habillée chic pdt un tour du monde, ça c'est la class. Robe, chaussure à talon, maquillage, bijoux, jveux pas faire la fille superficielle mais c'est qd meme tres agreable^^

Habillée chic pdt un tour du monde, ça c'est la class. Robe, chaussure à talon, maquillage, bijoux, jveux pas faire la fille superficielle mais c'est qd meme tres agreable^^

Danser jusqu'au bout de la nuit avec des talons de 15, ça mérite un bon repos le lendemain!

Et dès le lundi, qui se retrouve à Santiago au complet???

La Team de la Serenaaa.

Greta est finalement redescendue elle aussi (car on a vrmt tous tjs une bonne raison de revenir à Santiago).

Grand gagnant: Gabriel. Francisco et moi, on s' est violemment disputé la dernière place avec force et courage.

Grand gagnant: Gabriel. Francisco et moi, on s' est violemment disputé la dernière place avec force et courage.

la famille a testé le Teremoto (tremblement de terre.). Le cocktail s' appelle ainsi car apres un verre, il parait que ta tête bouge comme s' il y avait un seisme haha. Cocktail à base de vin tres sucré et de glace.

la famille a testé le Teremoto (tremblement de terre.). Le cocktail s' appelle ainsi car apres un verre, il parait que ta tête bouge comme s' il y avait un seisme haha. Cocktail à base de vin tres sucré et de glace.

Le mardi. A nouveau ensemble.

Super bon repas dans un petit resto tres cool dont le nom m'échappe.

Chili (9): Santiago (ter)
Cerro San Lucia, point de vue sur la ville.

Cerro San Lucia, point de vue sur la ville.

petite photo de groupe.

petite photo de groupe.

Et voilà, cette fois il est vraiment l'heure de se dire aurevoir.

Chacun reprend sa route vers des directions différentes.

Ça fait toujours bizarre de dire aurevoir/adieu. Le principe du voyage... tu rencontres, tu sympathises (ou pas^^), tu partages pleins de bons moments, tout est amplifié par le contexte du voyage. Et ensuite vient l'heure où hacun se sépare et reprend son itinéraire. Petit pincement au coeur ou larmichette. Bref...

très important de ne pas se laisser aller!!

très important de ne pas se laisser aller!!

Et par un coup de baguette magique, on arrive déjà à la veille de mon départ.

Au programme, barbeuc'  et étincelles.

Au programme, barbeuc' et étincelles.

Vendredi 14 février: 8mois de voyage.

11h du mat: bus. (36000pesos). Parce qu'à un moment, il faut bien partir.

23h de trajet pour rejoindre Calama dans le nord du pays.

Hasta pronto santiago.

Lire la suite

Chili (8): La Serena :-)

3 Mars 2014

J'arrive à la Serena à 22h30 jeudi 30 janvier. Je suis un peu dans le coaltar, je sors la derniere du bus, je prends mon temps pour recupérer mon sac et me diriger vers la station de taxi.

Le gentil chauffeur de bus m'invite à diner. Je meurs de faim mais en tant que fille serieuse et prudente, je décline. Quel dommage.

J'ai une reservation dans un hôtel pas tres loin, mais le chemin est un peu glauque, donc le taxi s' impose. Et le chauffeur...ne connait absolument pas le chemin. Il tourne et tourne et tourne, et le compteur défile, défile, défile... A un moment, je lui dis que j'ai plus assez pour payer (bluff), qu'est ce qu'il me répond en plein champ perdu au milieu de nul part? "Okay ben descend" ben oui bien sur, tu crois vraiment que je vais sortir là toute seule..." Go à l'auberge!

Bon il a fini par trouver cette adresse bien cachée... le compteur affiche 7000pesos alors que normalement 3000pesos pr ce chemin. Je coupe la poire en 2, je le paye 5000, il râle mais le gars de l'auberge me défend. Faut pas pousser mémé dans les orties.

Le lendemain matin, je peux admirer le petit coin de paradis dans lequel j'ai attéri.

El Arbol.

9000pesos en dortoir,

Chili (8): La Serena :-)

Le lendemain, je rencontre Gabriel, un suisse allemand.

Et puis Francisco un chilien, Tanja une allemande, Greta une hollandaise, Fiona une australienne-chilienne-italienne (mélange de ouuuuf!!!).

On ne le sait pas encore mais on va devenir une sacrée équipe.

Chili (8): La Serena :-)

Samedi, ballade dans la ville avec Gabriel.

La ville est classique, sans charme particulier. Sa zeule spécificité est de posséder un nombre impressionnant d'églises. Pas de temps pr en visiter^^ ni une grande motivation.

On préfère le jardin japonais!

très beau, relaxant, inspirant.

très beau, relaxant, inspirant.

Samedi soir, bonne et looongue soirée avec la Team et 4 chiliennes+3espagnols.

Aller danser jusqu'au bout de la nuit. Les musiques étaient tlmt mais tlmt géniales!!!

Après donc une tres courte nuit de sommeil, avec Gabriel, on ne trouve rien de mieux à faire que de se rendre à Coquimbo, la ville voisine de 10kms.

Chili (8): La Serena :-)
on longe la côte. Malgré la fatigue et le vélo bcp trop grand pour moi, le paysage est appréciable!

on longe la côte. Malgré la fatigue et le vélo bcp trop grand pour moi, le paysage est appréciable!

On a bien mangé.

Et on est reparti.

Jus de fruits frais au retour sur la plage. J'étais tellement fatiguée qu'en m'allongeant je n'ai pas décoordiné mon bras et je me suis donc renversée le verre sur moi. Douche de jus de fraises.

Lundi, on est allé voir les pingouins.

On a décidé de ne pas passer par les formules toutes faites mode confort des agences.

C'est tres simple et beaucoup plus économique!! (Plus de 15euros de gagnés!).

2h de bus en longeant la mer ou bien en traversant le désert.

2h de bus en longeant la mer ou bien en traversant le désert.

Payer le bateau.

Environ 45minutes.

On a vu une baleine! Juste devant nous, à 5metres.

Comment dire???C'est impressionnant?? Encore plus que ça!!

Ensuite, on débarque sur l'ile de Damas.

1h de ballade en faisant le tour de l'île.

1h de ballade en faisant le tour de l'île.

On remonte dans notre petit bateau. Et c'est parti pour la 2ème île. Interdit d'y poser lenpied. C'est une reserve naturelle qui oeuvre à la protection des pingouins.

Le guide du bateau explique tout un tas de choses...en espagnol. Avec le bruit du moteur,j'entends super mal et donc impossible de saisir le moindre mot haha.

des pingouins, des pingouins, des pingouins.

des pingouins, des pingouins, des pingouins.

Tout est magnifique.

Avoir la chance d'observer tant de vies animales, on a envie de faire un peu plus attention à notre environnement pour les préserver. Car ils ne font que subir notre mode de vie...

Des pingouins pleins les yeux, del'iode plein la peau, nous repartons en fin d'après-midi pour la Serena.

Chili (8): La Serena :-)

Encore une excellente soirée avec la Wolf-team.

musique, guitare, pisco, vin, potes. Soiree au top.

musique, guitare, pisco, vin, potes. Soiree au top.

Greta est partie prendre un bus pour san pedro de atacama, au nord du chili.

Le mardi 4 est ma derniere journee dans ce havre de paix à l'ambiance si chaleureuse.

dernier calin avec le chat de l'auberge!

dernier calin avec le chat de l'auberge!

Je reprends le bus mardi dans la nuit.

Mais n'ayant ni envie de payer un taxi, ni envie de traverser le champs qui separe l'auberge de la grande route (oui vous savez le champs dans lequel toujours une femme se fait violer et tuer dans les films!) Je décide de partir avant que le jour tombe.

Et finalement, la Wolf-team me dit de rester jusqu'à 22h, pour une derniere soiree ensemble et qu'ils m'accompagneront au terminal de bus pour 23h.

Class!

quelle escorte de luxe. Et l'avantage d'etre ptite et d'avoir un si gros sac que tout le monde pense que je cache qqn dedans, c'est qu'il y a tjs un gentil gentleman pour me le porter. On ne se plaint pas^^

quelle escorte de luxe. Et l'avantage d'etre ptite et d'avoir un si gros sac que tout le monde pense que je cache qqn dedans, c'est qu'il y a tjs un gentil gentleman pour me le porter. On ne se plaint pas^^

Serrage dans les bras,, que de bons moments tous ensemble...

Mais...on se revoit tous très bientôt à...santiagoooooo :-)

23h30, c'est parti pour une nuit dans le bus en direction de la capitale.

Hasta pronto!!

Lire la suite

Chili (7): Pisco Elqui :-)

28 Février 2014

Etape suivante dans la région juste au nord de santiago: Pisco Elqui, petite ville à 1h de route de Vicuña, au fin fond d'une vallée.

le paysage pdt 1h est absolument splendide,

le paysage pdt 1h est absolument splendide,

Je débarque donc dans la mini-ville, sans plan de la bourgade, sans reservation d'auberge. Eh c'est qu'elle commence à prendre la confiance la petite!

Heureusement pour moi, la "ville"n'est en fait qu'un assemblage de 3 rues environ. Et j'ai une immense chance de trouver un lit dans l'auberge la moins chere du coin (et la seule dans mon budget aussi. Tout etait hors de prix).

El Tesoro. Bienvenue dans un petit coin de paradis!!!

El Tesoro. Bienvenue dans un petit coin de paradis!!!

Malheureusement, je ne peux y rester qu'une nuit, tout est plein, et vu que toutes les autres auberges sont hors budget et que je ne suis pas tentée ni equipee pour le camping, il va faloir optimiser le temps!

Mercredi 29 aprem: visite de la distilerie de Pisco.

Tres honnetement, je n'ai absolument rien compris. Mais c'était cool. Haha.

à la fin, ils vous font tester 2 pisco à 40 degrés...ça désinfecte comme on dit. ! on repart aussi avec le verre en souvenir. tres pratique à transporter haha^^ mais c'est tjs utile dc bon.

à la fin, ils vous font tester 2 pisco à 40 degrés...ça désinfecte comme on dit. ! on repart aussi avec le verre en souvenir. tres pratique à transporter haha^^ mais c'est tjs utile dc bon.

Le soir, je suis passée par une agence Turismo Migrantes pour participer à u e observation d'étoiles.

Ca coute quasi 4 fois plus cher qu'à Vicuña mais je ne vais pas le regretter!!! L'observation ne se faitbpas dans un observatoire officiel. Le téléscope de 40cm est installé dans une vallée.

Je suis avec 2 familles. Nous sommes accueillis par Miguel, un petit feu et un pisco à base de fruit de cactus pr se rechauffer (oui il caille!!!).

Les 2 familles sont adorables. Miguel sait que je suis francaise, il va donc adapter son discours pour que je comprenne.

Quelle soirée MAGIQUE. Il est 22h30, le feu s'éteint. Bienvenue dans le monde féerique des étoiles.

Un super guide armé de son super puissant laser vert, un telescope et c'est parti pour un voyage à des millions d'années-lumières.

Syrus,l'étoile la plus lumineuse. Canopée, la 2eme.

La constellation d'orion que j'arrive chaque soir à retrouver.

Jupiter, ses 2 anneaux et 4 de ses 108 lunes.

Le jeu de mots est facile mais j'ai réellement des étoiles pleins les yeux.

Une de mes soirées inoubliables!!!

photo en longue exposition. Je vous laisse admirer le ciel, ce n'est pas un montage :-)

photo en longue exposition. Je vous laisse admirer le ciel, ce n'est pas un montage :-)

Le lendemain matin, piscine avec Marco, un suisse Allemand. Super sympa!

Et l'aprem, à nouveau en passant par Turismo Migrantes, ballade à cheval avec Luis le guide et Sebastian.

Chili (7): Pisco Elqui :-)
Chili (7): Pisco Elqui :-)
Chili (7): Pisco Elqui :-)
Chili (7): Pisco Elqui :-)

Un cadre idylique, Luis et Sebastian supers sympas, des chevaux cools.

Une apres-midi de rêve!

Chili (7): Pisco Elqui :-)

Fin de la ballade.

Retour brutal aux realités de la vie.

Je dois me dépecher pour choper le dernier bus qui part de Pisco en direction de la Serena à 3h de route l'ouest. Grrr pourquoi courir quand on peut marcher?! la reponse est simple ma petite, soit tu cours prendre le bus pour aller dormir a la serena à un prix abordable soit tu restes ici une nuit et tu exploses ton budget. Okay allez on va courir chercher El Boy (alias mon enorme sac) et on saute dans le bus.

Le chauffeur me fait un prix car j'ai essayé de négocier (en rigolant car le prix était déjà assez bas. Et ici, impossible de négocier !).

Mais chère petite, tu dois apprendre que rie n'est gratuit dans la vie. Mouhaha. La suite des aventures se passe à la Sereña.

Hasta luegooo

paysages sur le chemin Pisco-La Sereña

paysages sur le chemin Pisco-La Sereña

Lire la suite

Chili (6): Vicuña on y passe on en repart

27 Février 2014

Lundi 27 tôt le matin, j'arrive à Vicuña, toute petite ville. Bourgade est plus appropriée.

Je trouve l'auberge "El elquina" à 10000pesos le lit en chambre double.

Parfait. Le cadre est splendide.

les jolies petites rues de Vicuña

les jolies petites rues de Vicuña

le jardin de l'auberge

le jardin de l'auberge

les glaces artisanales. un délice!

les glaces artisanales. un délice!

J'ai partagé la chambre avec Lucile, une francaise. On ne peut pas dire que le courant est très bien passé entre nous.

En même temps, il faut me comprendre.

5 minutes apres etre arrivée, elle s' est mise à râler. "Dans le routard ils disent qu'ici il y a l'eau chaude, alors que pas du tout!" euh...et dans le routard, ils te disaient pas de rester chez toi par hasard? Au moins tu seras sure d'avoir de l'eau chaude dans ton petit appart' tout confort. La meuf, elle est au chili en vacances duree indeterminee, elle partait rejoindre son copain au pérou, et elle trouve le moyen de se plaindre.

Tout était pretexte pour qu'elle râle. S' il vous plait, FAITES LA TAIRE.

Le soir on est allé ensemble à l'observatoire Cerro Mamalula pour étudier, observer et profiter de ce planeterium en direct live qu'offre le chili. On etaot genre 12 dans un mini van sur les chemins de terre, on roulait à 10kms/h max, madame dit "ben à cette vitesse on risque pas d'avoir un accident". [...]

A la fin de la session (à laquelle moi j'ai pas compris gd chose car le mec parlait vraiemnt tres/trop vite)Vous savez ce qu'elle m'a sorti? "Dans mon jardin, j'en vois presque autant des étoiles" (elle vient d'un village paumé du sud). Le chili est quand meme la base mondiale de travail des scientifiques car le ciel est d'une pureté assez exceptionnelle. Vous vous demandez comment à ce moment là je ne lui ai pas enfoncé la tête dans la terre? Et bien moi aussi je me le demande!!!

Le lendemain matin, elle est partie prendre son bus. Vous devinez que je ne l'ai pas accompagnée. En me disant aurevoir, elle me dit "bon ben on se recroise au Perou alors? Euh non vraiment, pour mon bien-être psychique, je ne crois pas. Je vais t'éviter avec le plus grand soin!" Hahaha

Le mardi je me suis balladée tranquille, je suis allée visiter le musée sur Gabriela Mistral, une piete chilienne, 1ere femme à recevoir le prix nobel de la litterature (dans le monde ou amerique du sud je me rappelle pas).

elle parle de la nature, de la maternité, du féminisme, de la liberté, de l'amour.

elle parle de la nature, de la maternité, du féminisme, de la liberté, de l'amour.

Chili (6): Vicuña on y passe on en repart

Mercredi 29 janvier à midi, je suis partie prendre le bus pour Pisco Elqui à 1h à l'Est de Vicuña.

Jolie Vicuña, mais on n'y fait pas sa vie si vous voulez mon avis :-p

Lire la suite

Chili (5): Vie nocturne à Santiago

27 Février 2014

Cet article ne va pas être des plus intellectuellement intéressants. Quoique, la vie nocturne d'une ville fait partie de sa découverte.

Dimanche 19 janvier, Margot et moi retournons à Santiago.

Margot chez son oncle et sa tante et moi dans mon auberge favorite, Landay Hostel.

Dimanche soir, je suis bien décidée à me coucher tôt vu le WE mouvementé à Viña.

C'était sans compter la rencontre de Camillo dans le dortoir. Je dors debout, je n'ai plis de voix, mais Camillo est motivé pour faire la fête. Toute déterminée que je suis pour me coucher vraiment tôt, je lui dis oui pour un verre de pisco, un seul.

Nous voici donc Oscar le Mexicain, Camillo le Colombien et moi dans la cour de l'auberge.

Un verre, juste un seul.

22h.

23h.

00h.

Je ne comprends toujours pas comment je peux encore suivre la conversation en espagnol. Oui, je ne suis pas encore bilingue, il me faut un minimum de concentration pour saisir les sujets de conversations.

Soudainement, il est très tard (ou très tôt), je meurre de faim. Ni une, ni 2...

les hommes aux fourneaux,  je n'ai qu'à les regarder et attendre. Vous avez dit princesse?

les hommes aux fourneaux, je n'ai qu'à les regarder et attendre. Vous avez dit princesse?

Le lendemain, le super trio se sépare.

Chili (5): Vie nocturne à Santiago

Je n'ai pas été tres active en journee.

Maos quand même un peu.

petite trempette chez Margot.

petite trempette chez Margot.

le super jardin aménagé de son oncle et de sa tante!

le super jardin aménagé de son oncle et de sa tante!

les bonnets animaix cadeau pour son copain. on teste ce que ça donne en photo

les bonnets animaix cadeau pour son copain. on teste ce que ça donne en photo

le super apéro préparé par son oncle et sa tante. On avait interdiction de bouger ou d'aller en cuisine. Princesses? haha

le super apéro préparé par son oncle et sa tante. On avait interdiction de bouger ou d'aller en cuisine. Princesses? haha

Un super diner chez eux!

Des gens avec le coeur sur la main. Qui font tout pour vous mettre le plus à l'aise possible. Un oncle protecteur et prévenant qui s' assure que je ne vois pas n'importe qui à Santiago.

Bref,c'est comme ça là-bas!

Tous les matins, ou à l'aube, je rentrais à mon auberge. J'ai ainsi fait la connaissance de José, un beau brésilien. on a partagé nos petits-déjeuners, débriefaient de notre nuit (en espagnol bien sir!) Et ensuite on partait dormir.

Une journée, j'ai été un peu plus active. J'avais "pleins" de choses (absolument passionnante, comme faire réparer mon sac bandouliere ou acheter mon ticket de bus) faire.

A Santiago, il y a un metro qui fonctionne parfaitement. Et qui dedsert quasi toute la ville. 680pesos Ch (un peu moins d'1 €) le ticket aux heures pleines, 620 en journee, et encore moins cher juste avant la fermeture.

Mais je préfère marcher pour découvrir la ville quand je ne dois pas non plus aller au fin fond de la ville.C'est l'occasion de traverser des coins sympas.

Chili (5): Vie nocturne à Santiago

On arrive déjà à vendredi. Margot cuisine pour son oncle, sa tante, leur fils Joan la 40aine, la copine du fils Claudia, la fille de la copine du fils Claudita (pas grave si vous suivez pas. Pour resumer, on dit que Claudita 19ans est la cousine de Margot. Bon, en soi, absolument pas du tout mais plus pratique!).

Je suis invitée à me joindre à la joyeuse troupe pour ce succulent diner.

Chili (5): Vie nocturne à Santiago

Et ensuite, c'est parti pour une folle nuit, derniere soirée avec ma chère Margot.

Bars dansants. Les musiques sont au top. Nos potes chiliens nous rejoignent. Fiesta jusqu'au bout de la nuit.

Quelques larmes pour dire aurevoir à ma petite Margot. On se revoit en Belgique, à Paris ou ailleirs dans le monde :-) !!!

Et le samedi, re soiree de mon aurevoir (haha).

Re fiesta jusqu'au bout de la nuiiiiiiit!

Vu sur le retour de soirée, Soit c'est un signe, soit on est plus terre-à-terre et on se dit que c'est la Saint-Valentin dans 15jours et qu'ils décorent la ville.

Vu sur le retour de soirée, Soit c'est un signe, soit on est plus terre-à-terre et on se dit que c'est la Saint-Valentin dans 15jours et qu'ils décorent la ville.

Et voilà, dimanche 26 janvier est finalement arrivé.

Margot a son avion pour la Belgique.

Et moi aussi, je dois me décider à quitter Santiago. Il se peut que je sois un peu triste.

Merci à Internet, viber, rachou et tte la famille pour m'avoir fait partager en direct live l'anniversaire de Debo ♥ Vive les technologies.

Chili (5): Vie nocturne à Santiago

Dimanche soir, terminal de bus. Ciao Santiago!

Pour conclure cet article qui vous a fortement passioné je n'en doute pas, je vous raconte 2 petits quiproquos/anecdotes survenus grâce à ma non-maitrise parfaite de l'espagnol.

Quand vous fixez un rdv avec un chilien, si vous voulez lui dire " ok ben quand tu veux" ne lui dites pas "cuanto quieres" qui signifie "combien tu veux" parce que tout de suite la conversation peut prendre une tournure très différente... cuanto= combien cuando=quand.

Lors d'une discussion avec une chilienne, si celle-ci vous dit "soy casada", pas la peine de prendre un air désolé. Elle vous a seulement dit qu'elle était mariée et non...fatiguée qui se dit "cansada", Haha une petite lettre peut tout changer.

En vous souhaitant une bonne soiree!

A la prochaine pour la suite des aventures.

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>