Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mongolie, partie 3: en route vers Erdenet.

15 Juillet 2013

Je souhaite commencer cet article par une petite musique entendue à la télé. En gros l'épisode parlait de moissons dans la nuit, tout le village travaillait ensemble, on voit de l'entraide et de la solidarité, un peu de flirt entre quelques personnages et le lendemain matin ils prennent le ptit dejeuner sous la neige. Puis à nouveau grand soleil et là fin de l'épisode et chanson dans les champs... je ne peux pas vous en dire plus, notre compréhension du mongol reste encore assez limitée.

Avant de raconter nos péripéties de ces derniers jours, quelques lignes sur Christine, rencontrée à l'auberge. Elle s' est un peu inquiétée pour nous lors de notre départ hasardeux mardi matin. Christine, on est bien rentrée :-)

jolie rencontre!

jolie rencontre!

Mardi 9 juillet au matin, nous devons absolument quitter Oulan-Bator (UB) n'ayant plus de place à l'auberge de jeunesse. Notre objectif était Moron, petite ville au nord ouest du pays non loin d'un lac (les rumeurs le décrivent comme splendide...). Sauf que nous n'avons pas de bus direct UB-moron avant jeudi. Peu importe, nous sommes des filles pleines de ressources, nous choisissons donc une ville entre UB et Moron.

413 kms et 6h30 de route plus tard (non non il n'y a eu ni embouteillages ni panne...tout est normal là), nous arrivons à Erdenet. 2eme ville la plus peuplée de Mongolie parait-il. Étant des filles très organisées, nous n'avions bien sur rien repéré ni reservé. on se ballade do, c dans la ville, enfin dans la rue principale quoi, à la recherche d'une auberge. Rien à l'horizon...on arrive tout au bout de la rue et là....paf! Une auberge. Merci aux yeux de Margaux qui voient à plus de 30mètres devant eux. Il s' avère que cette auberge est encore en travaux et n'est pas encore ouverte. Mais il y a quand même 3lits possiblement occupables. Prix au rabais. Nous aurons droit à une douche chaude (rappelez vous ça faisait longtemps qu'on n'en avait pas eu). et du thé.

Mongolie, partie 3: en route vers Erdenet.

Après une bonne nuit de sommeil, on se rend au centre de bus en espérant trouver un bis direction Moron. Zut! Pas de bus. Seulement un minibus. Tarifs completement hors budget pour nous pauvres petites routardes.

On se rabat sur une autre ville, Bulgan (prononcée Bougran par tous les locaux) en espérant pouvoir y attraper un bis pour...Moron, encore et toujours. On est tenace!

Le bus pour Bulgan est plein, nous prenons donc un taxi. Le chauffeur et les passagers (je dis "les" car nous sommes 4 derriere + 1devant) semblent sympathiques. Tentatives de communication par le dessin: Pictionnary, une équipe Mongole face à une équipe française mais jouant ensemble. Je ne précise pas qu'il n'y avait pas de réel talent de dessinateur, ce qui a donc considérablement facilité la communication bien sur. Gros fous rire. Ça a du bon de pas se comprendre......

Sauf pour le prix de la course!!!!! Ils nous ont fait payer le triple du prix annoncé. Va expliquer en dessin qu'il est censé te rendre de la monnaie là! Bon okay, on laisse tomber.

Arrivées à Bulgan, nous apprenons que les bus pour Moron partent d'Erdenet. Euh...il me semble qu'on en vient d'Erdenet...bouuuuuh! Pas grave. On va jusqu'au stade pour assister à la cérémonie d'ouverture du Nadaam, festival national Mongol.

Mongolie, partie 3: en route vers Erdenet.
Mongolie, partie 3: en route vers Erdenet.
Mongolie, partie 3: en route vers Erdenet.
Mongolie, partie 3: en route vers Erdenet.
Mongolie, partie 3: en route vers Erdenet.

Le Nadaam est une immense fête. 3jours fériés dans tout le pays. Généralement du 11 au 13juillet. C'est leur fête nationale.

Au cours des festivités, il y a 3 épreuves sportives: la lutte, le tir à l'arc et la course de cheval.

Nous aurons l'occasion de voir un peu de lutte.

En milieu d'après-midi, nous décidons de quitter le stade à la recherche d'un endroit où dormir. Nous rencontrons des touristes américains qui nous apprenent qu'ils ont été dans notre situation la veille et qu'ils ont le plus grand mal à trouver une chambre, tout étant complet à cause du nadaam. On réalise d'avance qu'avec notre petit budget, ce sera d'autant plus compliqué.

Aprés avoir acheté du chocolat, (le fer c'est bon pour le moral) nous rencontrons un mongol, un papa avec sa petite fille. Il parle anglais et nous propose de revenir sur Erdenet avec lui par le bus. Et sur Erdenet, il a un ami qui part sur Moron avec sa famille, qui pourrait nous emmener pour unrix dans notre budget. Nous décidons de le suivre. Il semble pour le moment très gentil et honnête.

Arrivés à Erdenet, les choses se gâtent. On va manger tous ensemble dans un café en attendant son ami. Il devient bizarre. Mais on a analysé tout ça après bien sur. On a donc intelligemment déjoué ses nombreuses tentatives de subtilisation de l'iphone puis de l'appareil photo. Et c'est en fumant une cigarette dehors toute seule, que j'ai baissé la garde et je lui ai gentimment donné mon billet de 10000tugriks (environ 7e50). Et là, un magicien n'aurait pas fait mieux, 1, 2, 3.paf disparu le monsieur...!

sa fille, Momodji, bien que très capricieuse, était trop chou!

sa fille, Momodji, bien que très capricieuse, était trop chou!

On est mercredi, il est 20h, il pleut des cordes. On ne sait pas quoi faire. Sniiif, sortez mouchoirs et violons.

Je vais à l'auberge où nous avions dormi la veille, pendant que Margaux reste au café. On a encore un faible espoir que le monsieur revienne. Je reviens au café légèrement dépitée car l'auberge était fermée. Mais pendant ce temps là au café...

Margaux s' est fait tiré le portrait par un "talentueux" artiste. Je vous laisse juger par vous même. Emmanuelle, ce n'était pas Mozart sur le dessin...hahahahaha

très ressemblant...

très ressemblant...

L'artiste voulait être payé pour son oeuvre mais face à l'ignorance de Margaux, il lui a laissé le dessin et est reparti bredouille.

C'est là que 2jeunes filles, très amusées par la scène, ont rejoint Margaux. Je suis revenue à ce moment là, apprenant à Margaux que l'auberge était fermée et que pour le moment nous n'avions pas de logement pour le soir. Les 2 jeunes filles, parlant anglais, nous ont alors proposées de passer la nuit chez l'une d'elle vivant seule. On les a suivies...

Merci la BONNE RENCONTRE!!! Nous passerons donc au final 4nuits et 3jours chez Lhamaa, 20ans, étudiante en anglais.

petite maisonnette située à Tindj, petit village en périphérie d'Erdenet.

petite maisonnette située à Tindj, petit village en périphérie d'Erdenet.

La maisonnette est constituée de 2 pièces, une petite entrée qui fait office de "cuisine" et la pièce à vivre. Les "toilettes" (latrines) sont au fond du jardin. Il n'y a pas d'eau courante. Pas de douche. Nous apprenons que Lhammaa et ses amies payent 1e50 environ 2fois par semaine pour aller prendre des douches en ville. A coté de ça, il y a une télé et une chaine hifi qui feraient des jaloux en France...

Lhamaa est une adepte du taxi. Elle habite à 3kms environ d'Erdenet mais elle ne se déplace qu'en taxi. Comptez 400tugriks pour son trajet soit 21centimes...! Toute la ville et la périphérie fonctionne ainsi car il n'y a pas de bus urbains. Concernant le trafic, c'était beaucoup beaucoup moins agressif qu'UB.

Lhamaa nous a admirablement accueillie avec les moyens du bord. Elle nous a pour la plupart du temps offert les repas. Elle s'est également occupée de nous dans la journée, nous amenant au Nadaam ou chez ses amies.

on vous laisse rêver devant ses petits slips.

on vous laisse rêver devant ses petits slips.

tir à l'arc

tir à l'arc

danse

danse

Mongolie, partie 3: en route vers Erdenet.

Le Nadaam est également l'occasion d'une kermesse-fête foraine. Famille et amis s' y retrouvent pour la journée. Flechettes, chamboule-tout, photos-déguisement, tour à cheval, grande roue, chaise volante, trampoline, mini-quad...

Mongolie, partie 3: en route vers Erdenet.
un tour de grande roue pour nous 3

un tour de grande roue pour nous 3

Mongolie, partie 3: en route vers Erdenet.
hey, salut pingu!

hey, salut pingu!

Nous avons bien profité de l'ambiance du Nadaam.

Avec Oria, une amie de Lhamaa, nous avons bu du lait de cheval fermenté. une des boissons locales. Ils boivent ça comme on boit de l'eau. Niveau goût, c'est quelque peu...différent...!!! Oh my goood beuuurkkkk!!! We did it. (Perso je le referai pas^^).

Pleins d'autres bons souvenirs avec les filles.

Mongolie, partie 3: en route vers Erdenet.
beau et bon moment à la fontaine.

beau et bon moment à la fontaine.

Oria vit avec son copain, dans un 25m carrés environ. 53euros par mois. pas de cuisine. une "salle de bain" et des toilettes mais l'eau vient un peu quand elle veut.

Oria vit avec son copain, dans un 25m carrés environ. 53euros par mois. pas de cuisine. une "salle de bain" et des toilettes mais l'eau vient un peu quand elle veut.

petite marche jusqu'au grand bouddha.

petite marche jusqu'au grand bouddha.

Margaux, Bonnie, Tyler et moi avons poussé jusqu'en haut.

Margaux, Bonnie, Tyler et moi avons poussé jusqu'en haut.

Mongolie, partie 3: en route vers Erdenet.
il pleuvait. Vous devez vous demander "mais pourquoi sont elles en petite tenue legere alors?!" Rappelez vous, pas de douche, pas d'eau dans la maison de Lhamaa. La pluie nous a servi de "petite douche" hahaha. on fait avec ce qu'on a!

il pleuvait. Vous devez vous demander "mais pourquoi sont elles en petite tenue legere alors?!" Rappelez vous, pas de douche, pas d'eau dans la maison de Lhamaa. La pluie nous a servi de "petite douche" hahaha. on fait avec ce qu'on a!

Mongolie, partie 3: en route vers Erdenet.

Mis à part le nadaam et le bouddha, il n'y avait pas foule d'activités. On en a profité pour trainer avec Lhamaa chez elle, regarder la télé, pleins de séries mongoles ou Coréennes.

grosse energie là!

grosse energie là!

Un soir, alors que nous étions posées sur les canapés telles des bigorneaux sur leurs rochers, Lhamaa nous dit qu'on sort rencontrer un ami.

Il pleuvait et ventait. Déjà ça motive.

Nous avons marché 10 petites minutes. Rencontré l'ami devant un magasin. Ils ont acheté une bouteille de jus et 4chewingums (ici les chewingums s' achètent à l'unité et sont même à la carte des desserts dans les cafés, restos...). Nous avons remarché 5minutes ensemble. Et nous sommes rentrées. D'accord. Etrange sortie et rencontre, mais pourquoi pas. N'oubliez pas qu'en Mongolie tout est possible.

Nous avons joué 2soirs au volley avec les voisins forts sympathiques. Un petit Mono (jvous le fais phonétiqiement) agé de 8 ou 9ans était plus qu'adorable!

Terminons cet article par des photos de paysages, de nuages, de coucher de soleil...

Mongolie, partie 3: en route vers Erdenet.
Mongolie, partie 3: en route vers Erdenet.
Mongolie, partie 3: en route vers Erdenet.
Mongolie, partie 3: en route vers Erdenet.
oui ici quand il pleut, c'est pas le pipi dchat (non ici les chats sont ecrasés coupés en 2 sur la route...)

oui ici quand il pleut, c'est pas le pipi dchat (non ici les chats sont ecrasés coupés en 2 sur la route...)

Mongolie, partie 3: en route vers Erdenet.
Mongolie, partie 3: en route vers Erdenet.
j'aurais pu regarder ces nuages et ces couchers de soleil des heures durant.

j'aurais pu regarder ces nuages et ces couchers de soleil des heures durant.

100% naturel, pas de retouche photo. Surement les plus jolis nuages roses vus jusqu'ici!!

100% naturel, pas de retouche photo. Surement les plus jolis nuages roses vus jusqu'ici!!

complètement subjuguée par la beauté de ces couchers de soleil. Pour eux, ici, c'était tellement banal qu'ils n'y faisaient même pas attention!!!

complètement subjuguée par la beauté de ces couchers de soleil. Pour eux, ici, c'était tellement banal qu'ils n'y faisaient même pas attention!!!

Dimanche matin, nous avons repris un bus direction UB.

Nous avons donc dit aurevoir à notre nouvelle amie. Elle nous a dit qu'elle aimerait venir en France l'été prochain. Histoire à suivre... :-)

Mongolie, partie 3: en route vers Erdenet.

Minibus pour le retour. Adorables voisins masculins sentant le mouton, le mouton et un peu la transpi. Ici, comme partout en Mongolie, ils vivent mouton, ils élèvent mouton, ils vendent mouton, ils mangent mouton, ils pensent surement mouton...et ils sentent mouton. Merci au baume du tigre qui a réchauffé nos coeurs et apaisé nos nez pour les 6h de trajet.

Nous sommes à UB jusque demain. Nous allons à l'ambassade chinoise dans quelques heures. Croisez les doigts pour nous et nos visas... :-)

Encore une semaine en Mongolie.

Des bisous les amis! A bientôt pour un prochain épisode.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

tat'anne 16/07/2013 10:57

c'est l’expérience qui forme!! attention en chine ils sont aussi roublards !!!!!
sinon toujours très attendu le carnet de bord !... et c'est toujours aussi vivant et wunderschön!!
ces nuages en barbe à papa!!!! hum!!!!
alors c'est bon pour la chine?
bon périple à cheval ! à la mongole à cru ou confort (enfin façon de dire)avec selle
bises de Palaiseau

Margaux 18/07/2013 13:19

C'est bon pour la Chine on part samedi. Arrivée prévue dimanche à Datong. Pour 2 jours sûrement.
Génial le cheval. Des chevaux dressés à la mongol vaut mieux avoir qq heures d'équitation européenne dans les pattes. Mais Clara s'en est très bien sortie. A même galoper avec plaisir. Les selles semblent inconfortables au possible mais pas de mal de fesses

MOMO 15/07/2013 21:12

Toujours de magnifiques photos, de splendides couchers de soleil. J etais contente de voir Tyler and Bonnie en photo, elles ont l air d apprecier. Bon par contre, le monsieur gentil, ca fait quand meme flipper. Surtout ne vous faites pas mal aux pieds en sortant acheter un chewing gum avec un ami, 5 minutes de marches, c est quand meme usant. Tu vois, je te l avais dit, Clara que tu devais faire des progres au Pictionnary.... En fait, c etait pas la phrase "ou est l auberge de jeunesse please" que vous deviez apprendre dans toutes les langues mais "C.;..ard, aboule la monnaie". Momo en grande forme. Euh faites bien attention à vous. Tres gros bisous à vous 2 et Tyler et Bonnie

Claude 18/07/2013 22:17

Oui, moi je suis come Debo, pour une fois il y a de la téléréalité qui me passionne ! surtout qu'en plus je connais une des héroïnes... si si. Bises, Claude.

Debo 16/07/2013 16:59

Enfin sans ce "gentil" monsieur, vous n'auriez pas rencontré les (vraies gentilles) filles qui vous ont hébergé! C'est vraiment magique de voir tout ça! Bisous, je suis pressée de connaître les nouvelles aventures, pour une fois qu'il y a de la téléréalité qui me plait!

Al 15/07/2013 20:27

La débrouille et surtout les rencontres, le sel de l'aventure. Ca devient de plus en plus passionnant. Alors vous avez fait la chasse au mouton à cheval? Bisous et continuer de vous/nous régaler.