Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Argentine (4): El Chalten, bobo/rando au programme.

9 Avril 2014

Nous quittons Bariloche jeudi 20 mars au soir.

Quelque chose comme 1800kms de route nous attendent pour rejoindre El Chalten dans le sud de l'Argentine.

24h de bus. Romain et son plâtre sont les plus heureux :-/

Il n'y a qu'une compagnie de bus. Et c'est cher! 100euros!

Lanuit se passe. Ils servent un mini plateau repas vers 00h. Cool...

La route est moins pire que ce que nous avions entendu. Pas bitumée partout mais dans l'ensemble ça va.

Lendemain matin, ils servent un plateau ptit-dej: 2 tuck, 1 biscuit. On va pas s' etouffer.

Heureusement les paysages sont cools, ça fait passer le temps et la faim. (Oui on n'avait pas trop prévu de nourriture perso pensant qu'ils en serviraient davantage ds le bus).

Argentine (4): El Chalten, bobo/rando au programme.

Arrivée à El Chalten vendredi 21 mars 17h.

13000kms de distance avec paris. Je me sens au bout du monde. Et pourtant, cen'est pas la ville la plus eloignee de paris que j'ai visitée. (Sydney:qqc comme 17000kms de distance).

El Chalten: 400habitants en hiver, 3000 en haute saison . A peu pres 10 rues pour la ville. Que des maisons en bois. Difficile à expliquer, mais il y a une atmosphère de bout du monde.

Notre auberge La Comarca se trouve juste en face du terminal de bus. Whouwww le vent souuuuffle!!!

Petite pause car 24h de bus même si on fait rien ça fatigue bcp!

Et nos petits estomacs vides crient rapidement famine. Direction "Como vaca" un super petit resto de viande délicieuse!

Jez aide les personnes en difficulté ;-)

Jez aide les personnes en difficulté ;-)

Cette 1ere nuit fut horrible pour moi. A peine allongée sous la couette, hop une piqure que je pense etre d'araignée, 30secondes apres una autre, puis une autre puis une autre...

Bref, je n'ai pas dormi de la nuit. Mon corps se recouvre petit à petit de boutons. Jai pensé à des puces de lits. Mais non. Une araignee? Non plus car meme en dormant au dessus de la couette, de nouveaux boutons apparaissaient. Hmm une bonne nuit bienreposante comme on les aime.

Dès samedi matin, nous nous mettons en route pour aller explorer les alentours.

1ere rando: Laguna Torre. 22kms AR.

Argentine (4): El Chalten, bobo/rando au programme.

Nous partons vers 10h, le soleil n'est pas trop au rendez-vous mais ça passe encore.

Et finalement...tres rapidement le ciel devient gris gris gris. On continue de marcher mais zuuut on ne voit pas à 30 mètres toutes les merveilles de glaciers censés être juste là-bas devant nous.

On est des courageux, on continue quand même. Meme si on voit rien, disons que c'est pour le plaisir de marcher!

Argentine (4): El Chalten, bobo/rando au programme.
Argentine (4): El Chalten, bobo/rando au programme.

Au 3/4 du parcours, la pluie s' invite. Timidement d'abord. Puis...madame prend la confiance! On hallucine de cette malpolitesse. Mais on a beau râler ya rien à faire. Alors quitte à etre trempés, on continue de marcher vers notre objectif, la Laguna Torre.

Disons qie les 2 derniers kms ont commencé à être bien difficiles. Etre trempé avec un vent polaire qui vous souffle dessus... dans ces cas-là, faut plus reflechir, juste avancer mécaniquement. Surtout ne pensez pas à votre tshirt sous le manteau non impermeable, qui est trempé et qui vous colle à la peau. Ca sert à rien de se démotiver. C'est donc avec un moral d'acier que nous atteignons la Laguna Torre.

Argentine (4): El Chalten, bobo/rando au programme.
on arrive qd meme à sourire pour les photos. il faut dire que finalement la scene est tlmt pathetique qu'on est mort de rire!

on arrive qd meme à sourire pour les photos. il faut dire que finalement la scene est tlmt pathetique qu'on est mort de rire!

Dommage je n'ai pas la photo sous la main de kotre preparation de sandwich. Mais vous nous auriez vu, vous aussi vous auriez rigolé. On etait 3. 5mains à dispo (n'oublions pas le platre de romain). Et les 5 glacees. Pour ouvrir le jambon, le fromage...c'etait mythique. Il pleuvait des cordes, rien pour sabriter. On a mangé 3 bouchées et on est vite reparti. C'est qu'on a encore 11kms à faire...

Sur le retour, pas le temps de prendre de photos. Il pleut comme vache qui pisse. Allez go, vamos,!!!

On croise des gens qui partent camper...ils sont deja trempés, il fait super froid. De tout notre coeur, on leur souhaite bon courage! Et nous on essaye d'accelerer le pas pour retrouver notre auberge bien chauffee!

Apres 2h45 de marche, on y est. Des rafales de vents nous accueillent dans la ville. Bienvenido. L'auberge est bien équipée, le gars du staf nous prend nos affaires degoulinantes pour les passer dans l'essoreuse histoire d'enlever 90% de l'eau!

Une fois bien secs et bien réchauffés, (merci le seche-cheveux^^ paix à son âme d'ailleurscar entre mes mains il n'a pas vécu tres lgt...private joke!..). on se trouve un ptit resto (non pas qu'on soit si riche que ça, mais on est des gros flemmards^^). Ils posent sur les tables des casses-tete poir faire patienter. On sprend au jeu!

l'équipe des mal-en-point.

l'équipe des mal-en-point.

Dimanche 23 mars, pas démotivés de la veille, on repart en ballade.

Au programme: le Fitz Roy,une montagne ressemblant à un pic, avec glacier devant.

Et...le ciel bleu et le soleil sont de la partie!!!

Apres un demarrage des plus catastrophiques car nous sommes le trio surement le moins organisé du coin (on est dimanche, tous les magasins ouvrent à 10h slmt. (Jez decide de venir ouvrir ici un magasin ouvert le dimanche de 9h à 10h) Les guichets du terminal de bus aussi...). Bref on part avec une bonne grosse heure de retard. Zut, c'est pas malin car aujourd'hui c'est25kms A/R qui nous attendent!

Argentine (4): El Chalten, bobo/rando au programme.
aujourd'hui grand ciel bleu, quel bonheur!!!

aujourd'hui grand ciel bleu, quel bonheur!!!

Argentine (4): El Chalten, bobo/rando au programme.
arrivée au 1er mirador sur le Fitz Roy. C'est tlmt beau qu'on décide de faire notre pause repas ici.

arrivée au 1er mirador sur le Fitz Roy. C'est tlmt beau qu'on décide de faire notre pause repas ici.

Argentine (4): El Chalten, bobo/rando au programme.
Argentine (4): El Chalten, bobo/rando au programme.
on se rapproche tranquillement de notre but

on se rapproche tranquillement de notre but

on arrive à la derniere étape...la plus dure...une montée à demoraliser un grimpeur professionnel^^

on arrive à la derniere étape...la plus dure...une montée à demoraliser un grimpeur professionnel^^

Romain et son plâtre font une accéleration. Moi ça y'est je peine grave. Merci au coach Jez toujours là pour soutenir les troupes!!^^

Romain et son plâtre font une accéleration. Moi ça y'est je peine grave. Merci au coach Jez toujours là pour soutenir les troupes!!^^

Apres 1h15 de montée (1h teorique mais j'aime prolonger les plaisirs), nous y voilà....

Argentine (4): El Chalten, bobo/rando au programme.
Laguna de los Tres. Fitz Roy. Les efforts valaient la peine. Merci à la nature pour ce spectacle grandiose!

Laguna de los Tres. Fitz Roy. Les efforts valaient la peine. Merci à la nature pour ce spectacle grandiose!

un petit gouter sain au sommet. En compagnie de Djumbo, le chaton de 3mois d'un mec qui l'emmene partout avec lui. Forcement la pause calin s' impose.

un petit gouter sain au sommet. En compagnie de Djumbo, le chaton de 3mois d'un mec qui l'emmene partout avec lui. Forcement la pause calin s' impose.

On serait bien rester plus longtemps à admirer cette merveille mais c'est que tres rapidement sans bouger, on a tres froid. Bon sauf Jez, mais Jez n'est pas une référence. Jez n'a jamais froid tant que les températures sont au dessus de -5. Forcement ça lui laisse un peu de marge.

Donc nous prenons la sage décision de redescendre apres 20 minutes de pause.

Serieux, il pèle graaave là-haut!! Je revais d'un bon gros plaid et d'un thé bien chaud. Bref je m'écarte du sujet. La decente et les 4h de marche nous attendent.

Oh ben tiens, 5secondes apres le début de la descente, vous pouviez entendre la fille du groupe (pour ne pas la nommer) "eh les gars, jai super mal au genou, merde!"

La fille est forte, la fille est courageuse... tfaçon jsuis pas sure que les garçons et leurs 3 bras à eux-deux l'auraient portée...donc la fille prend sur elle. Mais ouayyytchhh ça fait qd même sacrément mal.

Argentine (4): El Chalten, bobo/rando au programme.

Les lumières de fin de journée illuminent la vallée differemment que le matin. Le spectacle nous laisse ébahis. Pas d'autres mots que "comme c'est beau...!"

Argentine (4): El Chalten, bobo/rando au programme.
Argentine (4): El Chalten, bobo/rando au programme.
Argentine (4): El Chalten, bobo/rando au programme.
Argentine (4): El Chalten, bobo/rando au programme.
Laguna Capri ensoleillée.

Laguna Capri ensoleillée.

Argentine (4): El Chalten, bobo/rando au programme.
Argentine (4): El Chalten, bobo/rando au programme.
Argentine (4): El Chalten, bobo/rando au programme.
et là!!! on est trop fier de nous!! Ce n'était pas gagné d'avance. Entre le platre de Romain, ma condition physique hors norme, mon genou defaillant sur le retour, et...Jez qui a fait tout ce qu'il a pu pour nous encourager...!!! Honnetement, ça c'est la photo de la victoire ::-) (modestie quand tu nous tiens...)

et là!!! on est trop fier de nous!! Ce n'était pas gagné d'avance. Entre le platre de Romain, ma condition physique hors norme, mon genou defaillant sur le retour, et...Jez qui a fait tout ce qu'il a pu pour nous encourager...!!! Honnetement, ça c'est la photo de la victoire ::-) (modestie quand tu nous tiens...)

47kms de randos en 2jours.

1journée sous la pluie, l'autre avec le soleil.

Cette Patagonie Argentine envoie du lourd, du très lourd!!!!

On en a tlmt pris pleins les eux. On aurait du faire un compte de cb de fois on a dit "mon dieu que c'est beau..."

Et encore...beau est réducteur. Les mots me manquent pour decrire ce que l'on ressent face à cette nature qui vous en met pleins les yeux. Il faut y ajouter en plus, l'effort que vous fournissez. Plus vous galérez et souffrez, plus vous appreciez le spectacle (enfin ceci n'est que l'avis de la sportive des 30 fevrier...). Là j'écris ça sans savoir encore ce qui m'attend qlqs jours apres ces 2 jours de randos...

Retour à la ville vers 19h30 19h45 me semble-t-il. On fonce direct au resto de viandes.

Argentine (4): El Chalten, bobo/rando au programme.

A la télé ya le classico Real-Barça. Le dieu vivant argentin Messi etant sur le terrain (lancez moi des pierres, je ne me rappelle plus ds quelle equipe il joue), on a peur que le cuisinier oublie nos viandes sur le grill. Jvous jure le mec sortait toutes les 3 minutes de sa cuisine pour regarder la télé^^ en effet, nos viandes demandées rouges sont arrivées cuites. Pas grave on se console avec un bon vin.

Et voilà...nos 2 jours de randos à El Chalten sont déjà terminés.

Verdict: amoureuse de la region. Tlmt amoureuse que j'en repars avec 2 supers souvenirs: des enormes boutons partout sur le corps et un genou qui ne se plie plus sans hurler de douleur.

La suite de l'aventure en Patagonie promet d'envoyer du lourd. La suite au prochain épisode.

Hasta luegoo!!!

Partager cet article

Commenter cet article

Debo 15/04/2014 14:37

Autant tu nous as montré des lacs dans lesquels on n'avait qu'une seule envie c'est de s'y jeter dedans, autant Laguna Torre on n'a pas trop envie de mettre les pieds dedans.

clara 16/04/2014 00:16

Tu crains le froid des glaciers?? Jveux pas dire mais Rose ds titanic elle a survecu mouhahaha

Claude 14/04/2014 08:59

"PS Claude: Comment pouvais tu douter un seul instant des qualités de ta nièce :-)"
On va pas dialoguer ici ^^ mais c'est juste une histoire de chromosome Y ;-)

al1 13/04/2014 11:49

Au retour histoire de garder la forme tu pourras faire la course de la montée du mont blanc. Oui je sais il s'arrete à seulement 4807m mais tu n'auras qu'à la faire avant le petit dej pour t'ouvrir l'appétit. Et tu auras le temps de faire plein de photos en attendant les autres^^
Vérifie dans tes bagages que tu n'embarques pas des araignées à l'ame voyageuse. explique leur qu'elles sont surement mieux dans leur habitat naturel. Et pour le genou ben tu n'as qu'à lui chanter "J'aime tes genoux" la version phonétique de "shame on you"...
Besooooooooooooooooooooooooooooos
PS Claude: Comment pouvais tu douter un seul instant des qualités de ta nièce :-)

clara 13/04/2014 16:26

Le mont blanc le matin, et à midi je m'envole vers l'himalaya, je crois que l'Everest n'attend plus que moi
Besoos daddy

vachounette 12/04/2014 19:46

voudras tu quitter ces paysages hors normes énormes(!!!!)mément magnifiques pour revenir à la pollution et à la grisaille parisienne ???,ah si peut etre quand pour revoir cette chère Famille!!!!!!????????
Besos del vaca

clara 12/04/2014 20:00

J'avoue que je suis deja triste et nostalgique d'entamer ma derniere ligne droite...mais je dais que de supers personnes que je suis pressee de revoir m'attendent. Dc ça ira ;-)
Gros bisous réré!!!

Mima 11/04/2014 20:12

Bravo pour cet article de ElChatem Jene touve plus de mots pour qualifier ce reportage Les dernières photos montrent des paysages et des sites de +en+ slplendides.EvideemmenLes episodes: pluies et surtout piqures ( ces petites bêtes adorent la chair fraîche ) et lâchage du genou sont de sérieux problèmes Pour le genou on peut le remettre droit avec 3 morceaux de bandage élastiique mais bien sûr il vaut mieux le ménager. etne pas trop tirer sur la corde Sans doute auras tu trouvé une solution.Bon courage et gros bisous.

clara 11/04/2014 23:55

Les boutons etaient plutôt une allergie à on ne sait quoi :-( j'ai un medoc efficace, en 3jours de traitement cette histoire etait reglee contrairement à celle du genou :-(
Et oui tu as raison, les paysages sont vrmt de plus en plus beaux. Dur de trouver les mots pr les decrire!!!
Gros bisous mamie!!