Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Laos (3): Tat Lo

1 Novembre 2013

Le trajet de Champassak à Tat Lo mériterait un article à lui tout seul.... comment passer la journée dans les transports poir parcourir...150 kms, tout au plus? La réponse en image.

nous partons à 7h du matin de champassak. Direction Paksé à 40kms d'ici. Dans un "bus". 1h de trajet, le soleil matinal, un peu d'air (oui c'est tout ouvert!). Tout va bien.

nous partons à 7h du matin de champassak. Direction Paksé à 40kms d'ici. Dans un "bus". 1h de trajet, le soleil matinal, un peu d'air (oui c'est tout ouvert!). Tout va bien.

On arrive à Paksé, au marché. Il nous faut trouver un autre "bus" (ça a un nom précis, il fait que je le retrouve) qui nous amènera à Paksong notre objectif.

On le trouve assez rapidement car ce sont plutôt les chauffeurs qui viennent à nous. Par contre, il faut attendre qu'il soit à peu près plein pour partir. On attend 2 bonnes heures. En attendant, on achète de quoi mangr OU PAS (je voulais absolument des oeufs durs, j'en achète. Et en cassant la coquille...que vois-je?? Ooh mais ce ne serait pas un foetus dedans?? Et bien si? Ici, ils raffolent des oeufs fécondés. Pas moi!!!).

2h après, l'estomac plus ou moins rempli, nous partons. La route est caboteuse. au bout d'1h30 environ, on nous lâche en nous disant "paksong". Cool, on a plus qu'à se trouver une guesthouse. Arf, ici c'est vraiment cher!!! Et en plus on apprend par le gérant d'un café qu'il est le seul à organiser des tours dans la ville mais que malheureusement il doit rentrer en Suede (ouNorvege) pour cause de décès dans sa famille. Toutes nos condoléances! :-( Il ne sera pas de retour avant 15jours.Donc pas grand chose à faire ici. Sauf, reprendre le bus pour aller dans une autre ville, Tat Lo.

on attend quelque part sur la route un gros bus (pas plus d'indications que ça).

on attend quelque part sur la route un gros bus (pas plus d'indications que ça).

Par chance, on attend qu'une demi-heure environ.

Et super-chou-bus arrive...

des choux de partout.

des choux de partout.

Après une longue et rude négociation sur le prix de notre trajet, nous pouvons voyager tranquille au milieu de nos choux avec nos magazines intellectuels prétés par Marion.

Au bout de même pas 1h, on nous largue à 1 croisement. On doit y attendre un autre bus qui passera "peut-être" dans 2 ou 3h.

On s' i stalle donc gentimment sur les petites tables des échopes de bord de route.

Et disons, 1h après, 2hommes nous demandent vers où on va. Notre nouvelle destination est sur leur route. Ils proposent de nous déposer. On se regarde un peu, on hésite 5secondes et on accepte.

larguees au milieu d'un croisement par le chou-bus. Notre taxi pour la dernière portion du trajet.

larguees au milieu d'un croisement par le chou-bus. Notre taxi pour la dernière portion du trajet.

Les 2 hommes parlent bien anglais. Celui qui conduit n'est pas un chauffard. La voiture est propre, les sièges moelleix, on a de la place et même la clim. Les 2 hommes font même un détour pour nous montrer quelques cascades, joyaux du coin. Absolument adorables.

Et 70kilomètres plus loin, ils nous déposent à Tat Lo sans rien nous demander et repartent de suite! Merci!!!

On trouve de suite une super guesthouse. Palamei guesthouse. Le gérant est adorable.

La ville, enfin le village, est adorable. Un croisement, 2 routes enfin rues. Des guesthouses et petits restos de chaque côté. On est dans la Low Season, il n'y a donc pas un chat ou presque. Comme c'est agreable!!!

notre jolie guesthouse. Propre, mignonne. On a une chambre pour 3 au même prix que pour 2. (4euros pour 3).

notre jolie guesthouse. Propre, mignonne. On a une chambre pour 3 au même prix que pour 2. (4euros pour 3).

On se cherche un guide pour le lendemain. On trouve Martin, un tchèque installé depuis 9mois dans le village, qui nous propose d'être menées par un étudiant Lao.

Le lendemain matin, accompagnées de Cristina une catalane qui voyage un an seule en asie, rencontrée au resto pour le ptit dej, on rejoint Martin et Tanoï.

Tanoï a 16 ans, il apprend l'anglais. Cette rando lui permet de pratiquer l'anglais avec des étrangers et de se faire un peu de sous.

Tanoï va nous amener voir les cascades du coin en passant par des petits villages typiques.

Tanoï va nous amener voir les cascades du coin en passant par des petits villages typiques.

et à travers des champs de rizières.

et à travers des champs de rizières.

et à travers des rivières

et à travers des rivières

Ca grimpe, ça grimpe. On voit notre objectif!

Ca grimpe, ça grimpe. On voit notre objectif!

du soleil et de l'eau... splendide arc-en-ciel juste devant nous.

du soleil et de l'eau... splendide arc-en-ciel juste devant nous.

on y est...!!! Tat SoungWaterfall. 90 mètres de chute.

on y est...!!! Tat SoungWaterfall. 90 mètres de chute.

Margaux a osé traverser malgré le fort courant... on l'a tous regardé plus ou moins tremblant. Ouf elle a réussi, elle est en face!!!

Margaux a osé traverser malgré le fort courant... on l'a tous regardé plus ou moins tremblant. Ouf elle a réussi, elle est en face!!!

Laos (3): Tat Lo
repas les pieds dans l'eau au sommet d'une chute de 90mètres!

repas les pieds dans l'eau au sommet d'une chute de 90mètres!

Tyler et Bonnie, LE COME BACK! Photo de groupe avant de redescendre.

Tyler et Bonnie, LE COME BACK! Photo de groupe avant de redescendre.

dans la descente. Bye la cascade. Vue imprenable sur la région.

dans la descente. Bye la cascade. Vue imprenable sur la région.

On entame la descente. Et Tanoï se met à hésiter sur le chemin à emprunter. Il nous fait rebrousser chemin. Puis va poser une question aux gens du village. La route qu'il voulait nous faire prendre est inondée. Il faut donc trouver un autre chemin. Mais Tanoï est déstabilisé et un peu perdu. Il perd ses moyens et nous "abandonne" avec le consentement de Martin qui prendra le relai pour nous raccompagner saines et sauves à notre guesthouse.

La descente s' effectue plus ou moins sur les pieds ou les fesses en fonction de chacunes.

On voit les jolies lumières du soleil couchant se reflétant dans le ciel.

Et c'est dans la pénombre que nous rejoindrons le centre de Tat Lo.

Magnifique journée. On en a pris pleins les yeux et les jambes.

Le Laos est CA-NON.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

MOMO 01/11/2013 13:58

Que d emotions : des choux, la traversee de la riviere :( - un peu léger le guide. Mais nous, avec le pilou, on reve bien au chaud ! et toc