Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Laos (2): Champassak

31 Octobre 2013

Après avoir bullé, pédalé, mangé et farnienté aux 4000 Iles, nous prenons la route (enfin le fleuve) pour choper un bus qui nous conduira direct à Champassak. Enfin...presque.

Le bus après un trajet pas trop désagreable nous largue Marion Margaux et moi quelque part.

Mais où sommes nous?? On ne sait pas. Par contre, on comprend de suite qu'on n'est pas à Champassak. C'est balo, c'est là qu'on voulait aller. On finitnpar soutirer une info comme quoi nous devons traverser le fleuve pour y aller.

Okay, allons chercher une barque, un bateau, une pirogue. On nous annonce un prix aussi cher que les 3heures de bus. Ndlr: la traversée dure environ 8minutes...

Et mince, pas le choix. On reussit tout de meme à négocier un peu.

8minutes plus tard, nous voici arrivées à Champassak.

On ira à la guesthouse Vong Paseud. Le mec parle français, il a l'air cool, la chambre n'est pas chere.

Rien de fort luxueux. Les murs de la chambre sont très (très) fins. La terasse est sympa, vue sur le Mekong. Les smoothies et pancakes sont DELICIEUX. Le service est rapide: seulement 40 minutes d'attente pour avoir 3plats. Bonne moyenne voire excellente pour le Laos.

Laos (2): Champassak

Champassak, petit village agréable, est constitué d'une seule route. En gravier et non en terre. Il y a même des lampadaires. Oh grand luxe. La nuit est un peu moins noire.

De chaque côté de la route, ce sont des maisons pour la plupart de style colonial plutôt mignonnes (la présence des francais de 1932 à 1945 y est pour beaucoup.C'etait "la phrase intello de l'article")

Laos (2): Champassak

Le lendemain, nois enfourchons des vélos et parcourons les 10kilomètres qui nous séparent du Vat Phu Champassak.

nous 3, les velos et le soleil

nous 3, les velos et le soleil

Pas un pet' d'ombre, ça cogne fort mais les paysages sont splendides. La route est plate et agreable. On entend des "hello" (ou sabaidee) de tous les côtés.  Atmosphère agreable.

Pas un pet' d'ombre, ça cogne fort mais les paysages sont splendides. La route est plate et agreable. On entend des "hello" (ou sabaidee) de tous les côtés. Atmosphère agreable.

Après 10kms, nous areivons au Vat Phu Champassak.

Classé au Patrimoine Mondial de L'Unesco. Entre autre, l'Italie, la France et l'Inde y font d'importants travaux de rénovation pour préserver le site.

Ce temple (enfin cequ'il en reste) est daté entre le 12eme et le 15eme siecle. Apparemment dans le style d'Angkhor.

On pose nos velos et voilà où l'on arrive.

Laos (2): Champassak
Laos (2): Champassak
Laos (2): Champassak

Comme vous pouvez le voir, on n'est pas emportée par la fouuuule.

Seules au monde. La nature, la verdure, le silence et nous.

Le temple en lui-même n'a rien d'extraordinaire. Par contre, le cadre est...magique.

Laos (2): Champassak
Laos (2): Champassak
Le temple s' organise sur 4 niveaux. (paliers). Voici donc des bonnes marches plus ou moins regulières et plates et surtout...hautes!

Le temple s' organise sur 4 niveaux. (paliers). Voici donc des bonnes marches plus ou moins regulières et plates et surtout...hautes!

Laos (2): Champassak

Le cadre est tellement beau, vous pouvez vous y promener. Savourez le silence et les vues magnifiques.

En suivant un petit chemin, on rencontre une petite rivière. Agreable de s' y poser.

Nous avons passé la majeure partie de la journée ici. Reposant. Cool.

Maintenant nous devons penser à rentrer, parcourir les kms retours avant que la nuit ne nous surprenne et surtout avant l'orage non loin de là.

Laos (2): Champassak

Nous passerons une soiree tranquille. Un diner au cours duquel Marion a appris a ses dépends ce qu'etait ici une "papaya salad". Elle voulait absolument un dessert. Elle commande donc une "papaya salad". Elle est pressee de sentir le sucre dans sa bouche.

20minutes plus tard, on lui amène...quelque chose. Non identifiable. Mais on sait que ce n'est pas le fruit papaye. Et en plus c'est salé et ça pique. Oups...!!!!!

Nous apprenons donc qu'en fonction du moment de la maturation du fruit, celui-ci sera utilise en fruit ou salade salée. (il me semble avoir compris ça!). Et bien voilà, paye ton dessert inmangeable. Oui je précise qu'en plus de la déception, le goût de cette supposée salade n'est pas tip top...

En asie, on apprend tous les jours.

On apprend aussi que notre gérant est prof de math, qu'il utilise la calculatrice pour faire 30000+30000 et qu'en calculant notre note il s' est trompé. On lui a dit. Il a recommencé son calcul. Il s' est retrompé. On lui a rien dit.

Il est possible de rester 2-3jours à champassak mais nous avons décidé de repartir le lendemain, direction le plateau des bolovens.

A++

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

MOMO 31/10/2013 20:58

j adore les minutes intellectuelles de tes articles.... mais plus que tout, à chaque fois, j adore les commentaires, les photos.. le rêve est bien là

clara 01/11/2013 19:27

Et oui Claude, la technologie ne suit pas toujours mes pensées, trop rapides pour elle...^^ trop intello...j'y peux rien ;-)

Et j''espère que tu es aussi intello que ta nièce intello pour t'en sortir à travers tous ces différents fuseaux horaires...^^ ;-)

clara 01/11/2013 19:15

Ça marche jvais tfaire de la pub.
Peut-être que je n'aurai pas besoin de faire un détour pour venir vous voir, vous serez peut-être simplement sur ma route... ;-)

Lucas 01/11/2013 19:00

Clara, en parlant du blog si dans ton prochain article tu pouvais nous faire un peu de pub :p je t'en serai reconnaissant (par exemple tu pourrais faire un détour par chez nous à un moment donné haha)

Claude 01/11/2013 16:41

Bon avec vous au Laos et Grolulu qui vient d'ouvrir son blog guadeloupéen on n'a pas fini de se balader.

Claude 01/11/2013 16:39

Ta fille est une intello, faut t'y faire ;-) Ah bon, Lolo a une troisième fille?^^
Votre fin de visite au Cambodge et le début au Laos, c'est un peu un pas en avant un pas en arrière... Même sur un fauteuil faut réussir à suivre.

Lili 31/10/2013 19:19

Jadoooore ton sac rose ma femme!!!! Critère hyper important pour le Laos hahaaaaa bisoussss

clara 01/11/2013 06:10

Sac acheté en chine, il résiste le petit, déjà 3mois de survie avec moi!
♥ ma femme

vachounette 31/10/2013 19:09

Toujours aussi intéressant ;félicitations encore au journaliste ;pardon à la journaliste!!toutes les heures que vous passez à marcher ou autres!!ça va pas être pareil quand vous retrouverez les marches du métro!!profitez en bien!!
Bisous
Vachounette

clara 01/11/2013 06:09

J'adore le metro mais je reconnais qu'ici les marches sont plus "agreables" malgré tout ;-)
Bisous réré

Annick 31/10/2013 18:55

Dis moi qui est le photographe qui te prends régulièrement avec Margaux ? :)

clara 01/11/2013 06:08

En realité, il n'y a qu'une seule photo de Margaux et moi. Le reste du temps c'est moi qui prend Margaux et Marion (rencontrée à la frontière Cambodge-Laos et qui fait un bout de hemin avec nous). ;-)